X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

WCS Winter EU:Reynor, Prince zerg au pouvoir !

  • 08 avril 2019
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue5906

WCS WINTER

EUROPE ET AMERIQUE

 

Bienvenue sur ce live Esport Actu dédié aux finales WCS Europe. Alors que Neeb s'est affranchi de Scarlett pour remporter le trône des WCS Amerique, c'est au tour des derniers européens en lice de se battre pour le titre EU, les 12 000 $ promis au vainqueur, et une place en WCS Global Final en fin d'année. Ils étaient 32 au départ, après 2 mois de compétition, il ne sont plus que 6 ! Les zergs Elazer et Lambo, le français PtitDrogo, le terrible Serral, le bon représentant terran HerOMarine, et enfin le jeune italien Reynor.

Format King of the hill pour ces phases finales. les joueurs sont placés selon les résultats de la phase de groupe 3 et s'affronteront les uns apès les autres. A ce petit jeu là, Reynor est très bien placé puisqu'il n'a qu'un match a remporter pour être sacré champion. A l'inverse Lambo ou Elazer devront jouer 5 rencontres pour espérer décrocher la victoire.

 


         1 ER MATCH LAMBO 3 VS 2 ELAZER


17H07 : Début du live

17h18 : Début du match

17h30 : Pool first pour Lambo pour attaquer et prendre l'info. La défénse suit tranquillement pour le polonais. 5 min, les deux armées se développent des deux côtés, le + 1 d'att d'Elazer lui permet de gagner les petites batailles du milieu de map et 1 min après, Elazer a pris l'avantage économique. 10 min, duel de ravageur mais Elazer commence a faire des nydus pour contourner l'armée allemande. La défense germanique supprime rapidement les nydus ce qui empeche la prise en sandwich. 12 min, Elazer décide d'envoyer toute la sauce de cafards pour entrer dans les bases de Lambo quitte a perdre beaucoup d'unités. L'arrivée des mutas aide bien Elazer, son avance est maintenant net avec plus de 40 pops d'écart entre les deux joueurs. Lambo laisse la game. Lambo 0 vs 1 Elazer.

 

17h35 : Début du deuxième match.

17h42 : Ouverture upgrade rapide pour Lambo et plus classique pour Elazer avec speedlings. L'amélioration pour les cafards tient à la base face à l'agression speedlings d'Elazer. Malheuresement pour Lambo, il a perdu beaucoup d'overlords et il se retrouve supply block donc Elazer retourne à l'attaque car il a un timing pendant que la reproduction se fait 7 min, Elazer rentre violement et finit le travail. Lambo 0 vs 2 Elazer.

 

17h45 : Début du troisième match.

17h53 :  Départ mutas pour les deux, Elazer fait trop de cafards et subit le mass mutas de Lambo, dans l'impossibilité de défendre correctement et sachant qu'il mène 2-0 il préfère lâcher la game. Lambo 1 vs 2 Elazer

 

18h00  : Début du quatrième match

18h11  : C'est a nouveau un départ double mutas. Lambo a choisit le départ  + 1 attaque pour zerglings.  Lambo s'infiltre dans la B3 au bout de 6min 10, il tue 6 drones. 9 min, Lambo retente une attaque avec mutas zerglings mais Elazer défend correctement. 1 min, après Lambo envoie des run by pour diviser le front du polonais. Il n'arrive pas à tenir et tente le basetrade en envoyant les mutas chez Lambo. Les spores de l'allemand défendent correctement. Elazer n'a plus d'éco  et il lâche le gg. Lambo 2 vs 2 Elazer.

 

18h14 : Début de la dernière partie

18h25  : Rush lings-banelings de Lambo à 5 min 30 qui rentre dans la B2 d'Elazer. Le polonais sort les drônes et en perd beaucoup. Lambo veut y retourner mais Elazer envoie des zerglings pour ralentir l'attaque de Lambo. Les deux max leurs armées, ce qui permet à Elazer d'espérer un peu. 11 min, nouvel attaque de l'allemand qui envoie le classique roach ravageur, les avantages en upgrades lui permet de rouler sur son adversaire. Lambo 3 vs 2 Elazer

Lambo avance donc dans cette phase finale. Une victoire qui manque tout de même un peu de conviction. Les deux joueurs n'avaient pas vraiment l'air dans leur assiette et n'ont pas montré un jeu incroyable. Le prochain adversaire de Lambo sera le français PtitDrogo qui semble être sur une excellente phase en ce moment. Sortez les baguettes !

 


2 EME MATCH PTIDROGO 3 VS 2 LAMBO


 

18h46 : Début du match

18h53 : Départ tranquille pour les deux joueurs, on se scout, on se jauge, aucune réel aggression. A 5 min, Drogo ouvre les hostilités avec un drop double archontes qu'il fait passer d'une base à l'autre, 17 drones tombent, grosse perte pour l'allemand. Des DT reviennent 2 mins plus tard et font un carnage dans les bases du zerg alors que les archontes continuent de se balader. Le prisme finit par sauter, mais au lourd prix de 25 drones. Lambo n'essaye même pas de contre-attaquer. Il lâche le GG. PtitDrogo 1 VS 0 Lambo

 

18h57 : Début du second round

19h05 : Une partie qui démarre doucement là aussi bien que les deux joueurs préparent des petites saletés. Stargate into fast immortel pour Drogo et all-in  swarm host - nydus pour le zerg. Le nydus est posé et vu trop tard, les swarm host sortent directement dans la B3 du protoss. Peu de dégats mais le siège est posé devant les bases de PtitDrogo. Les locustes annilhent littéralement la B2 du français, qui semble un peu démuni. Il tente alors une sortie en fracassant les nydus et en pushant les swarm host. Il en fait tomber quelque uns mais ce n'est pas suffisant, la masse d'unité est énorme. Le build order est très puissant. C'est le GG. PtitDrogo 1 VS 1 Lambo

 

19h09 : Troisième partie entre le français et l'allemand

19h18 : Départ stargate pour PtitDrogo, pas de fourberies cette fois de la part de Lambo. Deux oracles du français traversent la carte et parviennent à surprendre deux queens plus 6 drones sur un second assaut. Lambo répond par des hydralisks. A 8 mins, Drogo sort de sa base avec archontes, HT, immortels, zealotes. La prise de fight est complètement aux fraises cependant et le protoss s'empale complètement.  Contre attaque directe de l'allemand, Drogo n'a pas le temps de reproduire. PtitDrogo 1 VS 2 Lambo

 

19h22 : Quatrième partie avec balle de match pour Lambo

19h40 : Fast technologie pour Lambo avec un T2 à moins de 4 mins. Un investissement qui joue sur les unités et la défense.  3 oracles mènent ainsi la chasse aux drones et en attrapent une petite dizaine. Les queens finissent par les repousser. Le zerg repart sur les swarm host et canal de nydus. Le siège commence devant les bases du français. L'armée de Drogo subit mais pas de réelles pertes économiquse. Le protoss tente de bourrer avec un drop de zealots. Les swarm hosts ont du mal à gérer le multitask, malgré leur mobilité assurée par le réseau de nydus. Une hatch tombe, Lambo est a 41 drones contre 70 pour le protoss qui survie tant bien que mal fasse à la masse de locustes tandis que des DT achèvent l'économie de l'allemand. Il part sur void ray pour tenter d'abattre les swarm host. La B3 protoss tombe cependant Lambo n'a plus que deux bases. Il y a des DT partout sur la map, qui attrapent tout ce qu'ils peuvent. La partie est tendue au possible pour les deux joueurs. Trop de void ray qui parviennent à réduire les swarm host petit à petit. Egalisation ! PtitDrogo 2 VS 2 Lambo

 

19h42 : Dernière rencontre pour atteindre le top 4 de ce tournoi.

Petit manque de scout pour Lambo qui ne voit pas arriver un drop archonte. 2 drones et beaucoup de zerglings qui tombent. Drogo y retourne avec quelques zelots qui font tomber des queens. Le map control est dans les mains du français. Beaucoup de cafards sont produits par Lambo. Il a une énorme armée et surprend Drogo à l'entrée de sa base, sur une grosse concave. Les probes doivent sortir et ça défend sur le fil. Des adeptes ont fait du dégats pendant ce temps chez le zerg, les deux joeuurs ont une population similaire. PtitDrogo retourne à la charge à 10 mins avec des archontes-immortels. Il y a des swarmhost en face, les archontes déboitent les locustes, le français rentre dans la B2 et écrase l'allemand. Victoire du français ! PtitDrogo 3 VS 2 Lambo

 

PtitDrogo avance donc en top 4 sur un match difficile où il affrontera un autre zerg, le roi Serral. Bien que celui-ci ne soit pas au meilleur de sa forme, il reste tout de même invaincu en europe depuis plus d'un an. Un titan de taille pour le français qui a montré une certaine fébrilité fasse auw swarm host.

 


3EME MATCH PTITDROGO 0 VS 3 SERRAL


20h15 : Début du match

20h 26:  Un départ phénix/oracle pour scouter de la part de Drogo. Serral opte pour son traditionnel terrier des cafards. Un BO roach hydra lurker pour le finlandais, archontes, immo, haut templiers, zealots pour Drogo.10 min, le Français clean les lurkers devant ses bases mais il perds des archontes bêtement. Cette erreur va se repercuter plus tard car les quelques unités perdues vont lui manquer dans les offensives futures. 12 min, Drogo n'arrive pas à défendre car il lui manque quelques unités. Ptitdrogo 0 vs 1 Serral.

20h29 : Début du deuxième match.

20h40 :  Un départ adepte pour drogo et une défense avec speedlings qui va se mettre en place pour Serral. Drogo a tenté l'embrouille en proposant aussi un drop dt mais il a été vu et compris par Serral. Drogo tente d'être aggressif avec des drops archontes mais il en perd un dans sa tentative de grattage. Le protoss décide de passer sur quatre bases. Serral, lui contrôle la map avec son mass hydra. 9 min, le prisme low life tente de drops dans une base du zerg mais il n'a pas assez de pv pour survivre et tout drop. 9 min 45, prise d'attaque avec hydra bane sur b3 et b4, Drogo lâche trop d'unités de production et d'archontes. Serral gagne. Ptitdrogo 0 vs 2 Serral

20h43 : Début du troisième match.

20h51 : Un départ oracle pour le protoss mais c'est vu par Serral. B3 posé pour Drogo à 6 min qu'il faudra défendre contre les vagues de zerglings. 7 min 20, le finlandais tente d'attaquer la b3 avec son mass roach qui bien défendu par notre français mais ça suffit pas car Serral envoie de nouveau la sauce car la reproduction est sublime. PtitDrogo 0 vs 3 Serral.

Victoire facile pour Serral qui avance face à HerOMarine, seul terran encore en course dans ces phases finales. PtitDrogo aura commis des erreusr face au finlandais qui ne laisse rien passer, contrairement à Lambo. Le français peut tout de même est fier de sa performance. Avec les WESG où il finit dans le top 16, le protoss démontre une très bonne hausse de niveau de jeu sur ce premier semestre 2019.

 


4EME MATCH SERRAL 3 VS 0 HEROMARINE


 

21h13 : Début du match !

21h42 : On part sur hélions banshee cloak pour l'allemand tandis que Serral prend position et pose ses bases. 3 drones tombent sous les missiles de la banshee. La partie est calme, on se développe des deux côtés avec un hydra-zergling-baneling pour le finlandais et du mécha mobile à base de cyclone pour HerOMarine. Les choses s'emballent  à 10 mins. Une troupette de zerglings parvient à rentrer dans la B3 du terran et prend deux tanks tandis que les deux armées échangent des coups au milieu. L'allemand fait tomber quelques drones avec ses libérateurs et hélions, il parvient même à prendre une base au finlandais. Celui-ci a du mal à engager les combats. Il finit tout de même par trouver une concave et renvoie le terran chez lui. A 15mins, Serral force la B4 du terran, en lui prélevant une bae et 19 vcs. Il joue beaucoup sur la mobilité et prélève des unités dés qu'il en a l'occasion. Les trades d'armées sont à l'avantage du zerg et HerOMarine a du mal à avancer sur la carte, alors que le creep est partout. A 20 mins Serral tente d'ouvrir les fronts avec un nydus. La lente armée du terran met du temps à revenir. La B1 est en miette. Serral reproduit avec des broodlords tandis que l'allemand a débloqué toute sa composition méchanique thors, libérateurs, tanks vikings.24 mins, Serral engage le combat et bloque la vision des troupes terrans avec des blinding cloud. Un gros morceau de l'armée d'HerOMarine succombe. Quelques hélions remettent les compteurs à égalité en économie mais la banque du finlandais est bien supérieure. Nouvel engagement a 27 mins, HerOMarine a bien du mal à défendre face aux broodlords. C'est le GG. Serral 1 VS 0 HerOMarine

 

21h 45  : Deuxième rencontre

21h59 : Départ assez similaire à la game précédente, avec cette fois la présence d'un corbeau à la place d'une banshee cloak. HerOMarine repart sur un jeu mécha. Quelques mutas de Serral viennent troubler les plans de jeu du terran, qui perd 9 vcs en passant. A 9 mins, le finlandais tente un engagement difficile et parviend à prendre une base. Le zerg accélère et prend d'excellente fight en concave avec banelings, ravageurs, faisait arriver ses troupes de tous les côtés. Une nouvelle base saute et l'armée  d'HerOMarine est en miettes. L'allemand parvient à temporiser, reproduire et traverse la carte. Il se fait cependant surprendre une nouvelle fois sur une concave monstrueuse sur le creep. La totalité de l'armée est annihilée . Serral 2 VS 0 HerOMarine

 

22h03 : Troisième match avec un net avantage pour Serral qui est à une carte de passer en finale !

22h14 : HerOMarine tente la stratégie du désespoir avec un rush battle cruiser qui se télépote en pleine B1. Peu de dégâts cependant, 2 drones et une queen. Il perd dans la foulée 6 hélions. un double drop de marines parvient à forcer l'annulation de la B4 du zerg. L'allemand traverse la carte alors que le finlandais attaque de son côté. Les deux joueurs ravagent l'économie adverse, cependant Serral prend plus de vcs et parvient à repousser sur le fil la charge de marines mediacs. Il reproduit une dernière vague et lance l'attaque finale. Serral passe en finale. Serral 3 VS 0 HerOMarine

Serral se qualifie pour la finale sur un double 3-0. Le finlandais semble avoir reprit l'entrainement avec sérieux et vise clairement la victoire. En face de lui, le jeune Reynor, qui, tout comme lors de sa première participation en WCS il y a 6 mois, retrouve le roi finlandais en finale. En septembre dernier, il était à une carte de faire chuter le monstre Serral. Parviendra t-il à concrétiser l'exploit cette fois-ci ?

 


FINALE : SERRAL 3 VS 4 REYNOR


22h39 : Début de la finale !

22h49 : C'est la remake de la dernière finale des WCS, c'est parti pour un b07. Un timing offensif pour Serral sur 5 min roachs et queens sur deux bases. Reynor bloque ses bases mais pas assez, car il perd la B3 .  9 min 45, Serral prend la fight avec ses roachs et ses queens mais Reynor a l'avantages aux upgrades. Serral préfère revenir chez lui et Reynor contre et gagne la partie. Reynor 1 vs 0 Serral.

22h52 : Début du deuxième match

23h03 : 9 mins, push mass mutas et speedlings de Reynor mais Serral est en place pour défendre avec ses corrupteurs et ses spores. L'italien va vite, très vite dans cette partie. Le finlandais a du mal à défendre, du coup il tente une offensive en traversant la map avec ses roachs mais les mutas sont trop rapides et les corrupteurs de Serral sont en retard. Reynor 2 vs 0 Serral.

23h07 : Début du troisième match.

23 h15 : Un Serral qui va chercher ses infos avec ses lings pour voir que Reynor n'a pas lancé le batiment à roachs donc Serral lance tout de suite le canal de nydus et envoie l'armada chez l'italien, armada de roachs queens et autres banelings. Reynor tente la contre-attaque, il ne peut plus défendre ses bases et n'inflige pas assez de dégâts sur les champs de minerais adverses. Serral revient dans la game. Reynor 2 vs 1 Serral.

23h26 : Début du quatrième match.

23h33 : Push 6min30 de Serral avec mass roachs qui attaquent un Reynor très macro avec une B4 très tôt. Victoire de Serral. Reynor 2 vs 2 Serral.

23h38 : Début du cinquième match.

23h45 : 12 pools de Serral qui gallopent sur la B2 avec 6 lings. Reynor sort les drones et défend tranquille. 7 min Reynor lance l'attaque avec ses ravageurs, un meilleur timing de quelques secondes. Un peu plus de minage qui prend son origine dans le 12 pools de Serral. Reynor a donc une armée un peu meilleur, il gagne la fight et la game. Reynor 3 vs 2 Serral.

23h48 : Début du sixième match.

00h03 : Reynor essaye d'obtenir un maximun de map control avec son mass zergling qui se balade autour de la map. 6 min 40, Serral traverse la carte avec  ses roachs ravageurs et lings. Reynor l'attend et le repousse, il a ciblé les ravageurs avec succès. 10 min, l'italien fait une transition muta mais il continu de produire un mass roach. 12min attaque de Reynor. Il essaye de prendre plusieurs front avec les mutas, le nydus qui entre dans la naturelle et le mass roachs devant les bases. Serral tient sa défense et détruit le nydus mais il a réculé et progressivement le pack de roach gratte et avance sur les bases finlandaises. Serral tient notament grace à ses upgrades. Reynor est obligé de back et de retourner dans sa base. l'avantage aux upgrades fait les écarts à chaques prise de fights.  Serral égalise ! Reynor 3 vs 3 Serral.

00h07 : Début du dernier match.

00h12 : Reynor va tenter un all in sur deux bases avec + 1 d'attaque et speedlings qui rentre dans la B2 de Serral et le bonus d'ataque qui fait beaucoup de dégâts mais Serral a trois bases. L'italien se balade chez Serral et continu de faire mal. Serral abandonne. Reynor 4 vs 3 Serral.

 

Quelle victoire du jeune italien. 16 ans et le voilà déjà champion d'Europe pour sa seconde participation en WCS, en écrasant ni plus ni moins que le champion du monde. Beaucoup voyait en lui un jeune espoir, aux grandes possibilités, ces WCS leur donne raison. Reynor est le nouveau prince en Europe et clairement l'un des meilleurs joueurs de Foreignie. Son parcours sera à surveiller cette année.

 

                                                     

 

                               

 




Sommaire

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.