X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

Blizzcon2018 : Le sacre de Serral et bilan

  • 07 novembre 2018
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue570

"Starcraft 2, c'est un jeu où quoiqu'il arrive à la fin, c'est un coréen qui gagne...."

La communauté SC2


Not today!

Un adage fort célèbre pour décrire le jeu et surtout la domination totale des coréens sur le reste du monde, remportant toutes les compétitions majeures pendant 8 années.Un adage fort célèbre pour décrire le jeu et surtout la domination totale des coréens sur le reste du monde, remportant toutes les compétitions majeures pendant 8 années. Il est finlandais, il a 20 ans, il s'appelle Joona "Serral" Sotala et il est champion du monde depuis ce week-end. Retour sur le sacre du nouveau roi de la planète Starcraft 2.

Des phases finales de folie

Les BlizzCon sont toujours le théâtre de surprise, et celle-ci n'a pas fait exception. Dés le premier quart de finale, le favori terran Maru s'est ainsi fait éliminé dans la violence par un sOs déchaîné sur le score de 3-0 en à peine 30 minutes ! Le terran que beaucoup voyait gagner, s'est pris une vilaine rouste par son coéquipier de Jin Air Green Wings. Mais là où nous pensions être au bout de nos surprises, la demie finale opposant sOs à Stats (vainqueur lui aussi d'un terran, en la personne de SpeCial) aura tourné court avec une nouvelle déculottée, cette fois infligée à sOs qui sort lui aussi au bout de 30 mins sur un score sans appel de 3-0.

Stats parvient ainsi à accéder en finale de la BlizzCon

De l'autre côté de l'arbre, c'est Serral qui mène la danse. Tel un Michael Myers monté sur une moissonneuse batteuse, le finlandais a massacré ses opposants Dark puis Rogue (champion du monde 2017), sans réelles difficultés.

Le zerg est solide sur tous les plans de jeu, macro, micro, multitask, prise d'information, stratégie et adaptabilité. Le protoss Stats en fera les frais en finale, prenant directement 3 maps d'affilés, subissant le courroux du finlandais. Après une petite pause, il parviendra tout de même à se ressaisir mentalement, lui qui soupirait de désespoir à la fin de la 3e carte, et parviendra à prendre deux parties. Mais Serral, reste Serral, patient et efficace, il sait attendre le bon moment pour frapper fort. La 6ème game sera la dernière et après 26 minutes d'une partie serrée où il étranglera petit à petit son adversaire, le joueur de la modeste équipe Ence esport peut enfin soulever le trophée ultime, inscrivant définitivement son nom dans l'histoire de Starcraft 2. Winter is here !

Le triomphe pour le finlandais

Une dernière victoire pour compléter cette année fabuleuse

Cette victoire éclatante s'inscrit dans la continuité de l'année de Serral (fait rare pour une BlizzCon). Remportant tous les titres majeurs WCS, se permettant d'aller casser du coréen chez eux en GSL VS WORLD et s'imposant avec une facilité déconcertante lors de ces Globals Finals. Jamais Serral n'aura été dominé à un quelconque moment durant ce tournoi, jamais il n'aura été mené. Sur les 17 parties qu'il aura joué, il n'en aura perdu que 3 dont 2 en final et la dernière face à Rogue après avoir tenté un cheese (lui qui n'en fait jamais) .

Que dire de plus si ce n'est que le joueur était clairement au-dessus et mérite amplement son chèque de 280 000 $.

Un seul regret. Le choc tant attendu avec Maru n'aura pas eu lieu malheureusement. Clairement, les deux joueurs auraient pu nous proposer un match au summum du skill. Croisons les doigts pour une prochaine fois.

Une tâche qui n'effrait surement pas le finlandais


En route pour 2019

Pour la 1re fois, ce n'est pas un coréen qui domine la scène, mais bien un foreigner. Nul doute que cette vision va relancer la compétition et le désir de triompher à travers le monde. L'orgueil des coréens est profondément touché et les joueurs auront à cœur de reconquérir le titre. Côté foreigner, très clairement, le but sera de vaincre Serral, de prouver que d'autre ont aussi ce qu'il faut pour être champion. On pense notamment à Neeb, SpeCial ou encore Reynor, le jeune joueur arrivé en cours d'année, et qui passé à un cheveu de battre Serral en final de WCS et de se qualifier. Quand on voit le niveau du finlandais en match miroir face aux coréens, ça remet en perspective le niveau de jeu du zerg italien.

WESG, WCS, IEM, GSL, HomeStory Cup , et peut être Nation Wars. Autant de tournois sur Starcraft 2 que nous continuerons de suivre avec cette même passion qui nous anime depuis 8 ans.

Blizzard a aussi profité de l'évènement pour annoncer la sortie du remake de Warcraft 3 en 2019, un RTS légendaire qui a grandement popularisé le genre en Occident et qui a laissé de grands noms dans son sillage, Grubby, Moon, Tod pour ne citer qu'eux. Il est bien possible qu'une nouvelle scène compétitive se développe, avec potentiellement le retour de certaines légendes et bien évidemment de nouveaux noms, de jeunes espoirs prêt à en découdre. Nous suivrons ça avec attention.

Nous espérons que vous avez apprécié cette BlizzCon et le suivi le live de la compétition. N'hésitez pas à laisser un petit commentaire, ça nous fait toujours plaisir, et on vous donne rendez-vous le 22 novembre prochain pour le lancement de la HomeStory Cup avec (en joueurs confirmés pour le moment) INnoVAtion, Serral, Snute, Elazer, ou encore le petit dernier de la team Ogaming, MarineLord.

 

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Infos compétition

    Date début:
    26/10/2018
    Date Fin:
    04/11/2018
    Starcraft II
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Phase de groupes

    Fiche icone

    Phase finale

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Streams populaires

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.