X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

Présentation ShoWTime et Stats

  • 24 octobre 2018
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue124

SHOWTIME ET STATS


ENTRE ELEGANCE ET EXPERIENCE

     

 

Ces deux protoss ont marqué cette année par leur régularité, ils ne sont pas qualifiés sur un tournoi. La preuve, ShoWTime s’est qualifié en finissant deuxième derrière l’intouchable  Serral et Stats a terminé  3e. L’allemand revient en BlizzCon après une décevante année 2017 et Stats se qualifie comme il a en pris l’habitude ( 3e participation consécutive).

Ces deux joueurs brillent par leur élégance et la volonté de prôner du beau jeu au détriment parfois d’une partie plus simple ou plus courte. ShoWTime est le meilleur protoss européen et sur certains points le meilleur protoss foreigner ( NB : victoire dans l’arbre à  Leipzig et Valence contre Neeb),  mais sa volonté de proposer du beau jeu et son style axé  macro lui font souvent défaut alors que Neeb avec un jeu plus agressif en tire souvent un meilleur avantage notamment contre les Coréens où notre bon Tobias a souvent du mal à performer en grand tournoi. Stats, c’est un peu pareil, mais un cran au-dessus, mais il pourrait avoir un palmarès beaucoup plus étincelant. En effet, le chintoss compte 18 Top 4 pour 9 finales (50 % de win en Top 4) et 4 titres ( 44% de victoires en finale). Quand Stats arrivent en demie c’est 22% de chance de victoire finale. Un problème similaire pour ShoWTime  8 Top 4 pour 3 finales ( 37.5% de victoires en Top 4 ) et 1 titre (33 % de victoires en finale) soit 12.5% de victoire pour le moment quand le protoss allemand arrive en demie. Un peu trop de style comparé aux deux protoss savoyards du précédent article. Peut-être qu’avec davantage d’agressivité, ces deux joueurs auraient plus de succès.

SHOWTIME SA SAISON

Il a joué six tournois. Les quatre WCS, les IEM WC et la GSL VS WORLD. Il a quasiment joué tous les tournois majeurs qui se proposaient à lui mise à part les IEM JO. Contrairement à d’autres joueurs, il n’a pas gagné beaucoup de points en challenger (120 pts sur un maximum de 800 ). Il a donc été contraint de passer par toutes les phases de groupes à chaque tournoi.

 

WCS LEIPZIG : Finale

Vainqueur de Reempi et Lillekanin en Groupe 1

Vainqueur de HateMe et Cham en Groupe 2

Vainqueur de Kelazhur et de Harstem en Groupe 2

Vainqueur de Namshar en Top 16

Vainqueur de TRUE en Quart

Vainqueur de Neeb en Demie

Défaite contre Serral en Finale.

Le tournoi quasi parfait pour ShoWTime. Chez lui, l’allemand était en feu, il a enchainé les victoires contre toute race et type de joueurs, mais il est tombé  face à un mur, un colosse en finale, mais un colosse aux pieds de marbre qui est quasiment impossible à faire tomber. Avec le soutien de son public, il a su revenir à 2-3 en finale, mais la marche était trop haute pour égaliser.

 

WCS AUSTIN : Top 24

Vainqueur de Strider et PandaBearMe en Groupe 1

Défaite contre Clem et victoire contre Cuddlebear et Cyan en Groupe 2

Défaite contre Kelazhur (qui prend sa revanche du tournoi précédent) victoire contre Harstem et défaite encore contre Kelazhur en Groupe 3.

Ce tournoi est une réelle déception pour ShoWTime qui n’a pas réussi à transformer l’essai du premier tournoi. Il a buté deux fois contre le terran brésilien qu’il a l’habitude de battre. C’est certainement le plus mauvais tournoi du protoss de l’année tant il pouvait faire mieux.

 

WCS VALENCE : Top 4

Vainqueur de Crow et Elroye en Groupe 1

Vainqueur de SortOf, défaite contre Neeb et victoire contre SortOf en Groupe 2

Vainqueur de Silky, défaite contre Reynor et victoire contre Silky en Groupe 3

Vainqueur de Clem en Top 16

Vainqueur de Neeb en Quart

Défaite contre Has en Demie.

La machine a redémarré rapidement pour ShoWTime. Un peu moins impérial lors des phases de groupe (2 défaites), il a tout de même réussi à franchir ces étapes pour atteindre l’arbre et sortir Clem, mais surtout Neeb qu’il l’avait battu précédemment en phase de groupe. Il va ensuite tomber contre Has, l’énorme surprise du tournoi alors qu’il faisait clairement office de favori pour aller en finale.

 

WCS MONTREAL : Top 8

Vainqueur d’EonBlu et de Rhizer en Groupe 1

Vainqueur de Nice, défaite contre Nerchio et victoire contre Nice en Groupe 2

Défaite en SpeCial, vainqueur d’ExPect et revanche contre SpeCial en Groupe 3

Victoire contre DnS en Top 16

Défaite contre Lambo en Quart.

Un tournoi satisfaisant pour finir l’année. Certes, nous pouvions attendre mieux de lui, mais son résultat lui permettait en qualification pour la BlizzCon ce qui n’était pas encore le cas de son compatriote Lambo qui était en mission qualification à Montréal (chose qu’il a réussi à faire). L’enseignement à tirer de ce tournoi est la solidité qu’il a pu faire face dans un match couperet contre SpeCial.

 

IEM WORLD CHAMPIONSHIP : Premier tour

Cinq défaites contre TY, Maru, Dear, SpeCial et GuMiho.

Un groupe quasi injouable pour un protoss européen qui n’a pas l’habitude de jouer des Coréens et des terrans. Son véritable match était contre SpeCial pour la place de meilleur foreigner du groupe, mais bien qu’il a pris une map, cela n’a pas suffi.

 

GSL VS WORLD : Top 8

Victoire contre Zest au Premier tour

Défaite contre Maru en Quart.

Une victoire symbolique et pleine d’espoir pour ShoWTime contre Zest qui prouve qu’il peut battre un top joueur coréen. Il n’a cependant rien pu faire contre Maru.

 

ShoWTIme a fait une année tout en régularité avec 4 Top 8 en 6 tournois. Seule véritable ombre au tableau, la double défaite contre Kelazhur qui semble très loin. Avec un peu plus de grinta peut être qu’il aurait pu atteindre une deuxième finale pour s’offrir le plaisir d’affronter a nouveau Serral, mais ce ne fut pas le cas et il aura tout le plaisir de prendre sa revanche contre Has s’il perd contre Dark lors du premier match. Clairement, ShoWTime devrait s’offrir un match contre Dark ou Stats pour la deuxième place du groupe et nul doute qui si ça tombe sur Stats, on pourrait penser que l’allemand peut avoir une chance quand on voit ses résultats contre des gros protoss ( Victoire contre Neeb deux fois et Zest).  Il faut pour cela plusieurs circonstances, mais ce n’est pas impossible.

 

STATS SA SAISON

Il a joué tous les tournois coréens possibles (6) et il a tenté sa chance aux IEM WC mais il a échoué en finale de qualification offline contre l’épouvantail Maru. Comme vous allez le voir, il a fait preuve d’une régularité folle tout au long de la saison.

 

GSL 1 : Finale

Victoire contre Impact et Classic en Groupe 1

Défaite contre Trap, victoire contre herO et Trap en Groupe 2

Victoire contre Classic en Quart

Victoire contre soO en Demie

Défaite contre Maru.

Un tournoi sous le signe du miroir pour Stats avec 5 matchs sur les 8 contre des protoss dont 2 fois contre Trap et Classic. Après un deux retours du diable Vauvert contre Classic ( 1-2) puis soO ( 1-3), il n’a pas réussi a faire pareil contre Maru lorsqu’il a été mené 1-3.

 

GSL 2 : Top 12

Victoire contre eMotion, défaite contre Rogue et victoire contre Byul en Groupe 1

Défaite contre ByuN, victoire contre sOs et défaite contre GuMiho en Groupe 2.

Le tournoi le moins prolifique de l’année pour Stats qui a chuté deux fois contre ByuN. Après, cela reste quand même Byun. D’ailleurs Stats a eu  la particularité de jouer les trois derniers champions de BlizzCon lors de ce tournoi (Rogue, ByuN et sOs ).

 

GSL 3 : Top 8

Victoire contre Hurricane, défaite contre INnoVation et victoire contre Cure en Groupe 1

Victoire contre Keen, défaite contre TY et victoire contre Keen en Groupe 2

Défaite contre Zest en Quart.

Une défaite contre Zest dans un match très serré qui aurait pu faire passer ce tournoi satisfaisant en bon résultat. Stats a eu la chance d’avoir des joueurs de second rang pour franchir les groupes (Hurricane, Cure et Keen), mais il a chuté une fois de plus contre des grands terrans ( INnoVation et TY) qui s’ajoutent à la liste (Maru et GuMiho voir ByuN).

 

GSL SUPER TOURNAMENT 1 : Vainqueur

Victoire contre ByuN (qui prendra sa revanche en GSL 2)  en Top 16

Victoire contre Solar en Quart

Victoire contre herO en Demie

Victoire contre Dark en Finale.

Victoire pour Stats au cours de ce tournoi qui va montrer un bon niveau de jeu notamment contre des gros joueurs zergs (Solar et Dark). Cette fois il va faire la remontée qu’il n’a pas su faire contre Maru en finale en revenant de 1-3 pour gagner 4-3.

 

GSL SUPER TOURNAMENT 2 : Quart

Victoire contre Trap en Top 16

Défaite contre Solar en Quart.

Si Stats avait battu Solar en quart au cours du premier ST1, l’histoire ne s’est cependant pas répétée et Solar s’est envolé pour les demies avant de chuté contre sOs.

 

GSL VS WORLD : Finale

Victoire contre Cyan en Top 16

Victoire contre SpeCial en Quart

Victoire contre Maru en Demie

Défaite contre Serral en Finale.

Un tournois en deux temps pour Stats, d’abord un échauffement contre Cyan et SpeCial où il n’a éprouvé aucune difficulté et puis arrive le mastodonte, la bête et la pour la première fois de l’année en tournoi majeur, il va sortir Maru. Est-ce une victoire au milieu de nombreuses défaites contre les grands terrans ou les efforts de Stats contre terran qui ont fini par payer ?

Enfin en finale, le finlandais volant, mais tout commence bien pour Stats avec une double cloquette. Le coréen veut se faire respecter chez lui, mais le finnois se rebiffe 2-2. Stats se relance à nouveau et 3-2. Le public se dit c’est bon, c’est Stats, champion de GSL. Légende incontestée de la Proleague. Et bien, non Serral va le pousser au bout et l’envoyer dans une septième manche qu’il perdra.

 

Même si Stats a perdu contre Serral en finale de la GSL vs World, cela n’en reste pas moins un excellent tournoi et une excellente saison ponctuée par un titre en GSL ST1 et quand on sait qu’il fut difficile de prendre un titre à Maru au cours de la saison, c’est déjà bien. Stats est un joueur fabuleux, mais qui a semblé avoir des lacunes contre les principaux terrans coréens, mais sa victoire contre Maru semble montrer qu’il est sur la bonne voie. Il est capable de battre n’importe quel zerg et certainement quasiment tous les protoss mêmes si c’est Stats vs Zest, Classic, Neeb et sOs serait de sacrées batailles. Concernant  la BlizzCon il va commencer par un match contre Has dont il est le grand favori puis il devrait jouer  contre Dark, un adversaire  qu’il peut tout à fait vaincre. En cas de défaite, il jouerait un match compliqué contre ShoWTime qui ne se laissera pas faire.  Il est clair que si Stats arrive à éviter les terrans que sont Maru et TY le plus longtemps possible, il peut se frayer un chemin vers la demie ou la finale. Sa difficulté à gagner ses matchs de Top 4 et finales couplées au fait que Maru ou TY partira favori contre lui n’en fait pas un grand favori pour le titre, mais il est un outsider de premier choix.

 




Sommaire

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Infos compétition

    Date début:
    26/10/2018
    Date Fin:
    04/11/2018
    Starcraft II
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Phase de groupes

    Fiche icone

    Phase finale

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Streams populaires

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.