X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

GSL vs The World : Serral, le Finlandais volant

  • 05 août 2018
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue1421

Serral, le nouveau finlandais volant

 
L’expression finlandais volant ou flying Finn en Anglais est apparu au début du siècle dernier pour désigner les athlètes de demi-fond finlandais qui dominaient la discipline. Le premier fut Hannes Kolehmainen qui remporta cinq médailles olympiques, dont quatre en or. Le plus grand d’entre eux fut Paavo Nurmi qui remporta douze médailles olympiques, dont neuf en or. Le terme s’est ensuite propagé en dehors de l’athlétisme pour toucher le monde automobile avec tout d’abord le rallye ou nous pouvons citer Mäkkinen, Kankkunen, Salonen puis la formule avec Raikkonen et dans les années 80 au saut à ski bien entendu avec Ahonen. Le terme s’est donc étendu à tout sportif finlandais qui domine sa discipline. Aujourd’hui, il n’est donc pas incongru de dire que Serral est un Finlandais volant, volant sur le swarm, volant sur la Corée et sur StarCraft 2.

                        
 
La performance de Serral est à mettre avec un grand P. En effet, la victoire de Neeb était énorme il y a deux ans, mais cette victoire l’est encore plus incroyable, car Serral a vaincu toutes les races, des adversaires plus fort et ayant un plus grand palmarès que les adversaires de Neeb à la Kespa Cup ( Pet et Trap sont moins fort qu’Innovation et Dark) et Stats reste Stats. Je ne parle que de la phase d’élimination directe puisque cette GSL vs The World n’avait pas de phase de groupe. De plus, Serral a montré des capacités mentales de haut vol, il a été mené par deux fois dans la finale et n’a jamais mené. Il était mal parti en accusant deux maps de retard, mais il a su revenir à 2 partout. Stats a repris la main et a eu deux maps de matchs, mais Serral a remis deux cartes pour s’offrir le titre au bout des sept manches.

 

Pendant la dernière carte sur dreamcatcher, Serral n’ a pas craqué bien qu’il fut en difficulté lorsque Stats a fait des drops d’adeptes et que ces derniers ont réussi a tué pas moins de onze ouvriers zergs. La vengeance fut violente, car le finlandais avait prévu la contre-attaque son mass roachs qui s’attaqua en frontale à la b3 défendu par un immo. La reproduction du côté protoss arriva avec davantage d’immo mais Serral enrichissais son armé de queens et de ravageurs, les transfusions s’avèrent excellentes et notre jeune finlandais volant vola vers sa victoire.

  


 

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Infos compétition

    Date début:
    02/08/2018
    Date Fin:
    05/08/2018
    Starcraft II
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Phase finale

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Streams populaires

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.