X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

WCS Valence : Et un, et deux, et trois pour Serral !

  • 18 juillet 2018
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue491

Les troisièmes WCS ont rendu leur verdict, des surprises et une grosse confirmation.

La première phase de groupe, a comme à son habitude n'a pas offert un grand intérêt, la majorité des favoris se sont échauffé tranquillement, seul Stephano a déçu en perdant deux fois face a son grand rival de la période 2012. Un bien nommé Vortix ! Les deux frères ont fait leur retour pour ces WCS à la maison. Lucifron, n'a pas réussi a passer le cut du premier tour, mais Vortix fort de deux victoires face à notre Stephano national qui revenait pourtant d'une belle HomeStory Cup ( Top 6 ) . Le vétéran Ret aussi a fait son retour, mais sans réel succès puisqu'il a chuté d'entrée face aux nordistes ( SortOf et SpaceMarine). La marche était trop haute pour YoGo d'Ogaming TV qui n'a pas réussi a gagner une carte.

 

La deuxième phase de groupe nous a proposé des groupes beaucoup plus intéressants avec parfois trois clients ( Groupe C : (Neeb, ShoWTimE, SortOf). Un groupe de vétéran ( Groupe E: uThermal, DeMusliM, TLO et Lambo). Clem et PtiDrogo ont vengé Capitaine Stéphano en éliminant Vortix. Denver, le dernier zerg français en course et non pas le dernier dinosaure a réussi a sortir d'un groupe tendu avec Reynor, Soul et MaSa. Les clients eux sont sortis sans encombre.

 

La troisième phase de groupe, là ça y est on entre dans le vif du sujet, les champions régionaux rentrent en lice et il y a vraiment des groupes qui en valent le détour. Je cite Groupe A : Nerchio, DnS, True et puCK. Les deux derniers cités n'ont pas réussi à s'en sortir. Le Groupe C ne manque pas de style non plus avec Serral, Bly, Mana et Shadown. Nous perdons une baguette malheureusement dans ce groupe ainsi que MaNA. PtiDrogo ne passera pas son groupe lui non plus, deux défaites contre Scarlett anéantiront ses espoirs. Has va nous sortir une phase de poule de dingue en battant à la fois Elazer et SpeCial/Major. Le polonais Elazer ne s'en remettra pas. Denver cette fois ne sortira pas et sera le dernier zerg de son groupe et dernier de son groupe tout court, un groupe trop compliqué pour lui, composé de Neeb, Snute et iAsonu. À l'issu de cette troisième, seuls super Clem et DnS restent pour porter les espoirs de la France.

 

L'arbre

 

Peu de surprises pour les huitièmes de finales et surtout des confirmations. Les confirmations sont les suivantes : la victoire nette de Serral contre Scarlett. Pas de chance pour la reine zerg de tomber contre l'épouvantail de l'épreuve dès le début de l'arbre, mais elle pouvait vraiment espéré mieux, car elle a menée contre lui 2-1. Neeb qui bat bly, ShoWTime est encore un morceau trop gros pour Clem, Nerchio a mangé Harstem.

 

Les surprises sont la victoire nette et sans bavure de Reynor qui montre que sa qualification pour la deuxième phase de groupe de la GSL n'est pas un hasard, il a mis 3-0 a Major, sacrée performance du jeûne italien. DnS a déçu en perdant 3-0 contre HeroMarine, la défaite n’est peut-être pas une réelle surprise, mais on pouvait attendre mieux de sa part. uThermal est venu a bout de Snute, son coéquipier, Snute est toujours là, mais semble avoir un peu plus de mal cette année ( pas encore de top 4)

 

Finalement, le seul match serré s'est vu dans le match le plus équilibré au départ et c'est Has qui n'a pas craqué contre Kelazhur.

 

Les quarts

Serral n'a pas fait dans la dentelle contre Reynor. Il n'a pas réussi à enchaîner les exploits. HeroMarine monte en puissante a chaque WCS ( Leipzipg top 16, Austin top 8 et la Top 4 a Valence il atteint le top 4), il est venu a bout d'uThermal le seul TvT de l'arbre. Neeb, a confirmé qu'il est moins fort que l'année dernière et ShoWTime a montré qu'il n’avait pas envie de louper la BlizzCon cette année ( finaliste a Leipzig, Top 4 a Valence). Has a confirmé son exploit du tour précédent en battant Nerchio cette fois par 3 à 2.

Les demies

 

Serral toujours impérial, 3-0 contre HeRoMarine. Has nous offre cette fois, le scalpe de ShoWtime, un terran, un zerg, un protoss mais surtout un tableau de chasse digne des plus grands : Elazer, Major, Kelazhur, Nerchio et Showtime. Un parcours fabuleux pour Has.

 

Finale

 

Serral vs Has


Le finlandais n'a pas tremblé dans cette finale, Has a bien réussi à égalisé à 1 partout, mais il s'est envolé ensuite pour s'offrir un triplé, il égalise l'exploit de Neeb de l'année dernière. La question est la suivante: peut-il réussir le grand chelem des quatre tournois WCS ? Il en semble bien parti en tout cas, l'un des éléments qui pourrait faire qu'il échoue serait qu'il cache son jeu en vue de la BlizzCon et qu'il propose du déjà vu. Ce déjà vu qu'il pourrait lui coûter cher face à un client comme Nerchio, Major, Neeb, Showtime ou encore Scarlett. L'avenir nous le dira. Ce triplé en tout cas est une certitude de sa domination sur les foreigners.

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Infos compétition

    Date début:
    12/07/2018
    Date Fin:
    14/07/2018
    Starcraft II
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Phase finale

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.