WCS Austin :Serral double la mise - Esportactu.fr Toute l'actualité du sport électronique au quotidien - Esportactu.fr
X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

WCS Austin :Serral double la mise

  • 04 juin 2018
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue2584
WCS 2018
AUSTIN
 :  O'Gaming / WCS
 
C'est à Austin dans le Texas qui Serral, le zerg finlandais est parti défendre son titre. Après la phase de groupe, il y a 7 européens en lice dont l'armada polonaise qui sont encore 3. Snute est toujours aussi régulier, Major représente a lui seul toute l'Amérique. Pour concurrencer la Pologne, son voisin allemand n'est pas en reste avec Lambo, la surprise du tournoi et Heromarine. Côté Français, c'est un peu la soupe a la grimace, PtiDrogo n'a pas gagné un match dans la phase de groupe, Clem qui fait ses début n'a pas réussi non plus a atteindre l'arbre. DnS n'a pas fait le poids contre le terran allemand et pour finir Stephano a été le meilleur français, il a même tenté des stratégies audacieuse contre Snute mais l'expérience du Norvège a suffit a vaincre notre Stephano national sur son pire match up. Les zergs sont encore et toujours en masse dans la compétition. 10/16 dans l'arbre, 5/8 en quart. Cette fois ce sont les protoss qui sont minoritaires avec un seul représentant : Mana qui s'est défait de Neeb. L'américain ne rayonne plus comme l'année dernière. Perte de motivation ? moins d'entrainement ? L'autre gros protoss foreigner n'a pas réussi a sortir des groupes mais il était dans le groupe de mort ( Scarlett, Kelazhur, Showtime et Harstem).
FINALE
SERRAL VS MANA

     




 

1h00 : Le polonais part sur un mass phénix et tue les roachs qui se baladaient tranquillement au milieu de la carte. Serral lance un run by de zergling qui empeche la création de la b3. Mana défend et contre avec sa flotte aérienne. Il s'occupe de quelques hydras. Serral opte pour un mass lurker qui se positionne devant les bases protoss vers 10 min 30. MaNa défend et contre, il arrive dans la base zerg et il voit qu'il y a beaucoup, il veut rewarp son armée vers sa base mais le m-core meurt et le warp n'a pas eu le temps de se faire. Serral va finir le travail car il n'y a plus de défense en Pologne. Serral 4 - 2 MaNa

00h44 :
Serral fait croire à MaNa qu'il va attaquer mais Serral n'attaque pas, il a juste fait croire avec ses 12 roachs, il allait attaquer mais en fait, il a brain MaNa en faisait un mass mutalisk et MaNa n'avait rien pour les défendre. Serral passe devant. Serral 3 - 2 MaNa.

00h31 :
Serral décide de prendre son jeu en main avec un rush zerglings roachs au bout d'a peine un peu plus de 6 min. Les probes sont les premières victimes du carnage zerg. Trop de retard économique pour MaNa. MaNa 2 - 2 Serral. 

00h22 :
MaNa est passé en mode Captain Polska et son armée de ht avec des storms de partout. La encore, Serral est en bonne position, il a la concave mais le polonais bourre, le zerg aussi , c'est a celui qui lâchera le premier et Serral craque le premier. Difficile d'analyser quand ça pète de partout. MaNa 2 - 1 Serral.

00h06 :
Mana s'accroche, frappe coup pour coup. Serral pense gagner mais MaNa revient encore plus fort après les coups. Il sent que c'est peut être son jour. MaNa égalise. MaNa 1-1 Serral.

23h50
: Le protoss part sur un départ stargate et Serral comme a son habitude, il pose ses deux bases et il fait quelques zergs. Mana fait un drop archontes et il s'occupe de quelques drones. Serral est en train de préparer son timing à 7 min . Il attaque avec roachs ravageurs, l'attaque est violente, la défense est absente. Finalement la production d'immo arrive et sauve la vie du joueur protoss. Les hydra entrent dans la composition d'armée zerg.afin de pouvoir faire plus tard des lurkers.L'armée protoss fond comme neige au soleil et MaNa finit par taper le gg. Serral 1- 0 MaNa.
 
DEMIES FINALE

DF 2 MANA VS MAJOR/SPECIAL

23h00 :
MaNa travaille sa pays en faisant surtout des sniping sur les tanks avec des blinks in et des speeds zealots vers les tanks notamment. Le mass stalker zealot est plus fort qu'un mass marine sans upgrade, a chaque bataille, il trade en positif. Cette fois Major n'arrive pas à faire doom drops efficaces. MaNa remporte logiquement sa troisième manche. MaNa 3 - Major. 

22h47 :
Les deux joueurs s'affrontent sur d'autres front, mais MaNa enchaine les storms avec ses ht. Cela fonctionne bien puisque l'armée de Major fond après chaque storms. 13 min, le polonais est dans les bases, il décide de transformer ses ht en archontes pour faire du dégât en frontal. Major recule et abdique. MaNa 2 - 1 Major.

22h35 :
Major part sur un bo très offensif avec un drop a 6 min avec plein de marine mais la défense est là avec les stalkers. La parties s'oriente finalement vers une game macro. Les bases sont posées et les populations augmentent. 13 min. Mana campe devant les bases terran avec stalkers et nova et quelques sentries. Major contre avec des dooms drops. Les shots de disrupteurs sont violents dans la base terran. Il y a des explosions de tous les côtés. Le mexicain maintient un écart raisonnable grâce ses nombreux drops qui affaiblissent l'économie protoss. Le multitask de Major est divin, il gratte, il gratte et il remonte petit à petit son retard pour passer devant au bout de 22 min. Le polonais fait alors un très bon move qui détruit un cc terran, celui qui minait le plus. il enchaine plusieurs bon shots de disruptions qui lui font reprendre l'avantage de la partie. Major n'a plus d'économie, il abandonne la partie. MaNa égalise. MaNa 1 - 1 Major.

22h09 : Attaque sur deux bases avec un mass marine pour Major. On pense que le troisième nexus de Mana va tomber mais les stalkers de Mana vont arriver a le sauver. la deuxième attaque de Major avec un tank achève de nexus. Au même moment, le polonais se fait ponctionner des probes par une banshee cloak. 8 min, le protoss accuse un lourd retard économique et aussi en population d'armée. 10min25, le retour du mexicain sur la b3. Un bio ball démesuré marine, marauder libérateurs et médivac, C'est un véritable raz de marée qui arrive sur les bases protoss. MaNa 0 - 1 Major.
DF 1 SERRAL VS LAMBO

21h37 :
Cette partie, c'est Serral qui choisit un mass muta zergling baneling alors que Lambo a un mass roach hydra.  9 min 30, les deux joueurs ont 4 bases mais c'est Serral qui prend les initiatives mais pour le moment Lambo sa défense même si les banelings tuent beaucoup de drones allemands. Lambo a tenu et il tente la contre attaque avec son 200 de pop. Les zergs explosent de partout mais Serral tient et résiste aux lurkers germaniques. Serral rush les upgrades de mélée pour faire les cracklings ( zerglings 3-3). Lambo de son côté attaque avec ses roachs et ultra mais il se fait encercler et doit s'avouer vaincu. Serral 3 - 1 Lambo

21h19 :
Lambo repart son sur mass muta et quand les muta dégomment les hydra, ce sont les banelings qui viennent continuer la fiesta dans la base finlandaise mais il en faut plus pour faire peur a Serral qui perd pas le nord. la game s'équilibre jusqu'à 11 min ou il y a des trades d'armées mais l'armée de Serral a beaucoup trop d'hydra malgré les mutas mais ils sont un peu seul et les banelings bust n'ont pas réussi a faire les dégâts nécessaire. Serral 2 - 1 Lambo

21h05 :
Le finlandais a décidé de remettre les pendules à l'heure, il fait monter les APM et il prend l'allemand à la gorge. Pour le moment l'agressivité paie, ça se joue surtout à la micro. Serral 1 - 1 Lambo.

20H55
: Serral parle sur du classique mais Lambo part sur un fast muta violent pour avoir le contrôle de la partie mais il voit qu'il a une fenêtre d'attaque et se jette a corps perdu dedans et Lambo gagne la première game en 8 min. Serral 0-1 Lambo
 

QUARTS DE FINALE

QT 4 MAJOR/SPECIAL VS ELAZER
 
20h23 : Major avait beaucoup d'avance, tout semblait fait, Major allait contourner Elazer et un baneling bust a tout changé. Le mexicain a perdu plus de 15 unité d'un coup. La fight fut gagné par Elazer qui se relance dans la partie. Le terran doit temporiser. Tandis qu'Elazer campe devant les bases terran. Major arrive a faire un doom drop de marine pour détruire une base zerg. Special repasse devant et en profite pour attaquer et faire du dégât avec sa bio 3-3. Le zerg tente tout, des run by, des banelings buts mais Major fait des scans pour ne pas se faire avoir a nouveau. Sa micro est nickel, il y a plus d'erreurs, le swarm se degraisse et le mexicain s'envole pour les demies. Major 3 - 0 Elazer
 
20h04 : Première grosse prise de fight vers 6min 30  les marines sous steam se baladent avec les hellions et se positionne devant les bases zergs. Le tank en bas de la pente, il est sauvé plusieurs fois, ce qu'il lui permet de continuer de faire tout péter. Elazer s'est cassé les dents sur ce tank qui a fait des ravages. Major 2-0 Elazer.
 
19h55 : Le mexicain part faire des harass rapidement avec son reaper puis il part sur hellion viking pour faire une transition plus tard en bio. Elazer a décidé de jouer coquin avec son petit nydus des familles. Major continue les agressions mais le nydus sort dans la base terran à 5min 45. C'est la bazar a l'écran, mais lorsque c'est le bazar ça veut dire que ça sent bien pour le zerg. Il avance mais d'un coup le tank fait exploser les roachs. La partie est super close, le mexicain n'a plus de prod mais il a  plus d'armée que le polonais. 7 min léger avantage pour le Special. 9 min siège de Major sur les base zergs. Elazer est en apnée. Major 1 - 0 Elazer
 

QT 3 MANA VS SNUTE

19h25 :
MaNa est de retour dans l'élite, il éclabousse de son talent ce quart de finale. MaNa 3 - 0 Snute

QT 2 NERCHIO VS LAMBO

 
18h26 : Nerchio a son tour tente a un rush a son tour pour se venger de Lambo mais le polonais n'arrive pas a faire suffisamment de kills et perds beaucoup dans l'attaque. L'allemand prend une avance économique, il contre attaque , Nerchio attaque a son tour mais il comprend rapidement que le trade base n'est pas jouable car l'allemand a des roachs et lui seulement des zerglings. Lambo va jouer sa premier demie d'un grand tournoi. Nerchio 0 - 3 Lambo
 
18h18 : All in sur deux bases de Lambo  avec un rush zergling ravageur, Nerchio était pas prêt pour défendre parce qu'il venait de poser sa b3, il a tenté de poser un aiguillon mais c'était trop tard. L'allemand fait le break. Nerchio 0- 2 Lambo
 
18h10  premier match mirror de la journée. Ce début de partie est marqué par des petits harassement des deux joueurs pour gratter des drones. Nerchio est le premier a prendre les améliorations. Lambo a donc un léger retard sur les upgrades mais il a plus de population d'armée. Lambo tente son attaque avec ses roachs ravageurs. Le polonais tente de défendre mais l'agressivité allemande a payé. Nerchio 0 - 1 Lambo
 


QT 1 SERRAL VS HEROMARINE
 
17h41 :  c'est un départ macro pour les deux joueurs avec des prises de base rapides. heRoMaRinE va tenter à nouveau les banshee comme dans la partie 1. Serral a compris que HeRoMaRinE allait maximiser son armée avant son push. L'allemand se cache derrière ses bunkers, c'est pour cela que Serral choisit de forcer l'agression avec ses ravageurs, ses queens et bien sur les zerglings. Les bunkers lâchent rapidement mais les helions tiennent le coup et repoussent le zerg. Cette belle défense permet au terran de prendre un bel avantage économique sur le zerg. Au bout de 10 min, la partie semble se stabiliser, les batailles se font au milieu de carte avec des échanges de marines contre des zerglings mais plus la partie avance plus Serral étend son creep. L'allemand décide de sortir son armée mais il se fait contourner par un run by de zergling qui arrive a renter dans les bases, la sortie de l'armée allemand se fait bien alléger par les banelings. Le run by éteint permet au terran de retenter l'attaque mais Serral ne laisse pas HeRoMaRinE prendre un seul centimètre sur le creep et il dit un gros NON à l'Allemand. Le terran va bientôt se retrouver acculé autour de ses bases puisque le creep détient 2/3 de la carte au bout de 14 min. HeRoMarinE sans solution préfère s'avouer vaincu et lâche le GG. Serral 3 - 0 heRoMarinE
 
17h25 : Dans cette partie, Heromarine essaye de mettre la pression plus tôt afin que le Finlandais ne puisse pas développer trop son creep. Serral continue de jouer avec beaucoup de zergling, une unité qu'il affectionne beaucoup mais ils sont bientôt rejoint par beaucoup de roachs et ravageurs. Le terran voulait faire un drop marine mais en voyant arriver les roachs ravageurs de Serral, il a préféré revenir dans sa base. L'allemand n'avait pas prévu cette attaque et son deuxième tank n'était placé. Serral déroule et prend la deuxième game. Serral 2 - 0 heRoMaRinE

17h16 : Serral déroule son creep à la vitesse de la lumière et l'allemand essaye de faire du dégât avec sa banshee mais sans succès. Au bout de 7 min, le finlandais a déjà la moitié de la carte en creep et presque 80 drones. 9 min, Serral décide de se positionner devant les bases avec son mass zergling baneling hydra. Heromarine va tenter de défendre avec un mass marine tank.La prise de combat de serral est très moyenne mais la horde de zergling est tellement puissante que l'allemand se fait étouffer car le finlandais reproduit par 80. Serral 1 - 0 heRoMaRinE.
 

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Infos compétition

    Date début:
    01/06/2018
    Date Fin:
    03/06/2018
    Starcraft II
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Phase finale

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Streams populaires

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.