X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

WCS Leipzig : Serral régale et s'adjuge le titre

  • 28 janvier 2018
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue2871
WCS 2018
LEIPZIG
GRANDE FINALE

SHOWTIME           VS               SERRAL

                                            

 
 
FINALE

SHOWTIME VS SERRAL

                                                          

17h08 : 6 min timing archonte pour showtime bien anticipé et défendu par le zerg. A 7 min 22 les roachs rentre dans la base protoss et font un carnage. Showtime va ensuite enchainer les défense comme un beau diable avec ses archontes. Serral rentre au porte de la b3 avec ses roachs et lurkers mais le l'allemand a de l'orgueil et repousse a nouveau les assauts zergs avec encore une fois des storms, il vient a bout des lurkers. mais pendant ce temps serral pose b4 et b5. L'avance économique se fait sentir, et il finit par craquer non sans avoir vaillamment combattu. Showtime 2 - 4 Serral.

.16h55 : Serral est proche de la victoire, il le sait, c'est pour cela qu'il tente un timing d'attaque à 8 min mais il va se faire repousser une belle défense protossienne composé d'une belle stase mais immo d'un gros travail des immos et des templiers avec des grosses storms encore une fois. Showtime va le contrer par une drop zealot sur la b3. Le finlandais qui a compris qu'il allait perdre sa b3, il préfère contre attaquer mais ses zerglings hydras vont de nouveau s'empaler sur les storms. Showtime 2 - 3 Serral.

16h42 : La partie commence par une tentative de all in mass drop zergling de serral mais il est complétement raté
et en même temps bien défendu par showtime. Le protoss veut comptabiliser tout de suit et il lance rapidement une attaque avec des archontes mais finalement l'attaque est parfaitement défendu par Serral.Dans la foulée, Serral relance avec un mass zergling sur la b3 de showtime qui finit par tomber.Le zerg a rééquilibré la partie malgré son départ catastrophe mais Serral va faire une erreur sur le positionnement de ses lurkers qui vont se prendre des storms. Cette fois Showtime tranverse la carte et ne rate pas son attaque. Il revient dans le match. Showtime 1 - 3 Serral.


16h20 : Serral nous sort le classique départ hatch et Showtime b2 puis stargate phenix. Les phénix sont rentables puisqu'ils ponctionnent quelques drones. L'allemand passe la seconde avec une transition colossus et il décide de traverser la carte vers la 9 ème min avec ses colosses, stalkers et immo ainsi que deux ou trois void ray. Son armée de fait descendre avant qu'elle n'ai pu faire quoi que ce soit. En effet, la compo mass zergling baneling est tellement élève qu'elle étouffe l'armée protoss qui contrainte de se faire recall. Le finlandais décide de le suivre pour continuer son effort, il s'empale un peu sur le reste. Pendant ensuite plusieurs minutes, Serral va siéger devant les bases germaniques sans réel succès si ce que d'engranger beaucoup d'économie tout en  empêchant Showtime de sortir. Cependant, Serral va enchainer quelques empallages et Showtime va en profiter pour sortir et poser des nouvelles bases. Au bout de 30 min de games :
- 200 pop chacun
- 10 k de minerais  et 6 k  de gaz pour serral
- une composition ultralisk, infestateur, corrupteur
- 3k de minerais et 4k de gaz pour showtime
- vaisseau mère,  carrier, void ray, archonte, templiers, stalkers pour la composition de l'armée protoss
Serral va alors lancer un enorme fungals sur les carriers mais il va se faire contrer par les storms mais les templiers finissent par mourir et la reprod est plus efficace du côté zerg grace a son éco. Il en profite pour reproduire des broodlords et s'en va Serral attaquer la dernière base parce qu'il sait que showtime ne pourra reproduire. Serral gagne.   Showtime 0 - 3 Serral.

15h42 : Serral a montré sur tres haut niveau de jeu dans cette partie parce que Showtime a bien joué mais le finlandais était au dessus dans toutes les catégories. Lorsque l'allemand a tenté d'attaquer il s'est cassé les dents à chaque fois. que ce soit les drops ont les tentatives de storms de plus une transition trop raide sur le tempète n'a pas été un choix très pertinent de la part de Showtime alors que Serral a gardé sa compo classique speedling, hydra et ensuite des corrupteurs. Serral empoche sa deuxième map. Showtime 0 - 2 Serral.

15h24 : Le protoss allemand est parti sur un compos couteuse avec des oracles, des archontes a partir de templiers alors que Serral a pris une composition d'armée plus économique avec des speedlings et des hydras. Le finlandais va pouvoir en profiter pour acheter les upgrades de tir des hydras a 7min. Les hydras seront rejoint ensuite par des lurkers tandis que du côté protoss des stalkers et des immos vont rendre services aux archontes au sol. Vers 9 min 50, Serral va tenter une drop mais il va vite se raviser en voyant le comité d'accueil. Nous allons ensuite voir des trades d'armée notamment a 11min 40 où Showtime va se faire circule son armée, on pense dans un premier temps qu'il est le vainqueur de la fight mais au final, l'armée protoss étant beaucoup plus couteuse de celle zerg. C'est Serral qui sort vainqueur de la bataille. La partie virant dans le late game, c'est le moment pour les joueurs de sortir les grosses unités telles que les carriers pour le protoss et des corrupteurs pour le zerg. On va encore croire que Serral va s'empaler sur la compo carrier, void ray , archonte mais il en est rien; les carriers ne resistant pas. Serral gagne la première manche. Showtime 0 - 1 Serral
 


DEMIES FINALES

SERRAL VS MAJOR/SPECIAL

14h29 : Major tente des drops thor avec ses medivacs mais Serral les voient bien et drops n'ont pas l'efficacité souhaitée. La composition classique zergling, baneling, hydra lui permet d'attendre rapidement une bonne population et de lancer son timing d'attaque à 9 min après avoir tuer un medivac remplie de marine. Major n'a qu'un thor et quelques marines dans sa base pour défendre le timing. Insuffisant. Serral rejoint Showtime en finale. Serral 3 - 1.

14h20 :  La partie est parti dans une grosse game de macro très longue avec a partir de 10min, une carte coupé en deux avec un terran parti sur mass tank et ghost contre broodlords et vipers pour le zerg. Les deux joueurs ont 200 de pop Le mexicain chercher a sniper les bases finlandaise car la composition militaire de Serral ne permet pas de défendre au mieux car sa composition est lente. Finalement Special, a tenter une grosse attaque au bout de 18 min environ. Son attaque semblait plus costaude au départ, mais la défense de Serral avec ses vipers qui ont bien survécus notamment par les bonnes succion sur les batiments qui leur ont permis de reprendre de la vie, la repop a été très bonne pour le zerg et les spines et sporuleurs ont fait un excellent travail de défense. La frontale n'a pas été parfaite pour Special mais il a su contrer le zerg avec un run by de thor sur d'autres bases ce qui a forcé serral a déplacer son armée. la repop de major est arrivé et il emp des ghosts ont été plus efficace par la suite. les pertes des bases ont nui aux capacités économique du finlandais et donc a sa reproduction. Le mexicain dans le dur a réussi a se sauver  une première fois. Serral 2 -1 Major.


13h50 : Special, tente le BO libérateur mais Serral a anticipé et il a le counter bo avec avec ses roachs et le nydus. Le vigilant de Serral scout l'attaque du libérateur qui cancel presque l'attaque mexicaine. Le drop de nydus est parfait dans la main avec un mass roach zerglings et des queens, le all in est parfait car le bo couteux en gaz ne permet a Major d'avoir ce qu'il faut pour défendre sa base. Serral 2 - 0 Major.

13h41 : Le Finlandais choisit un départ classique hatch first alors que Special( Major) nous propose un départ proxy starport avec libérateur et un drop  helion hellbat au bout de 5 min. Ils recevront le comité d'accueil avec les mamans queens. Serral continu son developement économique massif avec un creep qui s'etend sur quasiment la moitié de la map. Major doit passer son temps a essayer de nettoyer tout ça pour tenter d'avancer sur la carte avec ses marine medivacs et quelques hellbats. Serral de son côté empechent le travail des techniciens de surfaces avec des banelings, des speedlings et queens qui seront rapidement aidé par des hydras. La bataille se stabilise et les deux parties grossissent au niveau économique avec au bout de 10 min. 180 pop chacun mais un peu de plus de valeur armée pour le méxicain mais au bout de 15 min, le zerg a pris l'ascendant. 7 bases contre 5 mais surtout beaucoup plus d'économie avec 2000 minerais contre 800 et 1000 de gaz contre une centaine pour le méxicain. Le zerg va user le terran et une grosse connexion de banelings reduire à neant les espoir terrans. Serral 1 - 0 Major.


NEEB VS SHOWTIME

13h03 : c'est un départ plus macro de showtime avec plus de probe alors que Neeb semblait partir plus all in mais il transitionne sur b3 gold rapide  a 4 min pour rattraper son léger retard économique. Showtime harass Neeb avec des phenix et choisit de partir all in plutot que d'attendre que Neeb profite trop de sa gold. Showtime envoie donc les upgrades 1-1. Les deux joueurs ont une armée similaire avec des stalkers, des zealots, des archontes et immos mais le timing d'attaque de Showtime est bon. Le 1-1 fait toute la différence et Showtime s'envole vers la finale. Neeb 2-3 Showtime

12h50 :  Les deux joueurs décident de partir avec un opening stargate mass phénix. La première attaque est lancé par Neeb mais une bonne micro de Showtime permet de repousser l'américain. Pendant plusieurs minutes, le développement est très macro des deux côtés. Les b4 et b5 sont posées. L'allemand qui contrôle de plus en plus les airs décide d'attaquer. C'est de nouveau micro phénix allemande qui fait la différence. Neeb n'a plus de phénix et préfère abandonner. Neeb 2 - 2 Showtime

12h39: Cette fois, c'est a neeb de poser une proxy mais pas une proxy stargate, une proxy gate en milieu de map.Showtime ne l'a scout pas et pose b2. Vers 4min20, l'attaque de Neeb avec fait de gros dégâts dans la base de SHowtime. Ce dernier est contraint de lâcher sa b2. entre 5min et 6min 30, Neeb campe sur la b2 de l'allemand car il est bloqué par la rampe qui permet l'accès à la b1. Elle est bien défendu notamment par les force fields qui ferme le passage. La resistance de germain force Neeb a temporiser et a poser b2. Showtime peut respirer et reposer b2 mais c'est de courte durée. Neeb revient à la charge avec beaucoup plus de force armée vers 10min27. Neeb 2-1 Showtime.

12h27 : Neeb pose une b2 tandis que Showtime la proxy stargate phénix. L'américain n'a aucun mal à défendre l'attaque avec ses stalkers. Le protoss germanique continu d'être offensif en tentant le all-in car il s'est qu'il ne pourra pas remonter son retard. Il produit un mass adept avec des stalkers mais Neeb défend très avec sa compo immo stalker et surtout ses quelques sentry qui scinde l'armée allemande en plus morceau. Les immo de Neeb font ensuite le café pour repousser l'invasion. Neeb égalise. Neeb 1-1 Showtime

12h16 : Les deux joueurs démarrent avec un pose de b2  et peu de temps après, Neeb et Showtime ont posé la stargate pour faire des phenix. Showtime gagne les petites batailles entre phenix et prend un léger avantage de population. Les deux protoss optent pour un mass stalker avec des immo pour Showtime. Vers 10 min, Neeb tente une première offensive avec ses blinks mais les immos de Showtime repousse l'attauqe. Une minute plus tard, Neeb tente un drop dans la base de l'allemand. C'est un échec, et il préfère arréter les frais.  Neeb 0-1  Showtime

12h05 : début du match
11 H 08 : la première demie va  commencer vers 11h40

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Streams populaires

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.