X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

Présentation des équipes

  • 15 mai 2018
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue105
  Dong-ha "Khan" Gim
Wang-ho "Peanut" Yoon
Bo-seong "Bdd" Kwak
Jong-in "PraY" Kim
Beom-hyeon "GorillA" Kang

Après avoir dominé de la tête et des épaules les LCK pour la deuxième saison consécutive, les Kingzone DragonX font bien entendu office de principaux favoris pour le titre. Certains pointeront, avec raison, qu'ils se sont effondrés dans des circonstances similaires lors du Championnat du monde 2017 mais il n'y aura cette fois-ci pas de Samsung Galaxy pour la faire trébucher et, avec l'arrivée de Peanut, l'effectif de cette année est encore meilleur.

PraY est dans la forme de sa vie et le duo qu'il forme avec GorillA est plus menaçant que jamais ce qui tombe a pic : les Coréens auront besoin d'une bot lane en béton armé pour faire face aux assauts chinois. Sans être aussi impressionnants, les solo laners et Peanut ont également été les meilleurs à leur poste ce printemps et rien ne semble indiquer qu'ils pourraient connaître le même passage à vide qu'en octobre.

Est-ce à dire que le titre est déjà dans la poche des DragonX ? Ce serait aller vite en besogne. On avait plus vu une équipe chinoise aussi redoutable au moment d'aborder le MSI qu'EDG lors de son sacre en 2015 et KDX ne devra pas snober ses adversaires si elle ne veut pas connaître de nouvelles désillusions.
 
  Gabriël "Bwipo" Rau
Mads "Broxah" Brock-Pederson
Rasmus "Caps" Winther
Martin "Rekkles" Larsson
Zdravets "Hylissang" Galabov

Drôle de position que celle de Fnatic qui a, certes, dominé la saison de LCS EU et surtout la phase finale mais n'a pas toujours eu en face d'elle une opposition digne de ce nom. La saison régulière a été pleine de suspense et de rebondissements mais on ne peut pas dire que ce soit dû à une augmentation du niveau global des LCS EU et Fnatic a eu comme principal mérite d'être la plus rapide à digérer ses nouveaux transferts et à transformer cinq bons joueurs en un collectif bien huilé.

Miser davantage sur le collectif que les individualités n'est d'ailleurs pas une mauvaise chose dans la perspective du MSI : les Fnatic ne parviendront de toute façon pas à dominer leurs adversaires en un contre un et leur meilleur chance de succès est de se montrer plus solide en mid voire en late game.

Si le titre semble hors de leur portée, les Fnatic devraient être en mesure de viser une place dans le dernier carré même s'ils ne devront pas sous-estimer les équipes issues du Play-In. Les FW sont capables de battre n'importe qui et le style agressif des Vietnamiens peut toujours surprendre lorsqu'on n'y est pas correctement préparé.
 
  JunZe "LetMe" Yan
ShiYu "Mlxg" Liu
YuanHao "xiaohu" Li
ZiHao "Uzi" Jian
SenMing "ming" Shi

Serait-ce enfin la bonne pour Uzi et RNG ? En tout cas, cette équipe fait peur et ne devra certainement pas être sous-estimée. Tous les observateurs s'accordent à dire que le niveau affiché par EDG et surtout iG durant la saison régulière de la LPL n'avait pas grand chose à envier à celui des meilleures formations coréennes et était en tout cas bien au dessus de ce qu'on pouvait voir dans le même temps en Occident. Or RNG a battu ces deux formations lors des playoffs après avoir été privée d'Uzi, blessé à la main, durant une bonne partie de la saison.

Si RNG reste dépendante de son homme-orchestre, difficile d'y voir un point faible tant Uzi continue d'impressionner saison après saison. Les duels qui l'opposeront à PraY sont attendus par tous et seront probablement décisifs dans la course au titre. Pour le reste, l'équipe n'a pas changé d'un iota et continue à faire la même chose que les précédentes saisons mais en mieux. Serait-ce assez pour enfin battre les Coréens ? Pour cela, il faudra que LetMe et surtout xiaohu soient irréprochables du début à la fin ce qu'ils ont rarement été à l'international.
 
  ChiaHsiang "Hanabi" Su
Moo-jin "MooJin" Kim
YiTang "Maple" Huang
YuHung "Betty" Lu
ShuoJie "SwordArt" Hu

Difficile de situer cette équipe de Flash Wolves qui est, certes, une grande habituée de la compétition mais a connu une saison printanière tout à fait spéciale. Alignant deux gamins sur la top lane et dans la jungle, les FW ont dominé comme jamais auparavant les LMS. Si Hanabi et MooJin (qui évoluait chez Red Bulls en EUCS il y a encore quelques mois...) ont, certes, réussi à faire oublier MMD et Karsa, ce n'est cependant pas tant leur niveau mais celui des adversaires des Loups qui est en cause. Les ténors habituels de la scène taïwanaise ont vécu une saison cauchemardesque et seuls les ex-Raise, surprise de l'été passé, ont réussi à suivre de loin le rythme des FW.

Ce manque de concurrence rend délicate l'évaluation du niveau réel des FW. Leur large victoire face à Gambit en clôture du Play-In vient, certes, confirmer qu'ils sont en pleine forme mais ne prouve en rien qu'ils seront en mesure de rivaliser avec les Occidentaux sans même parler des Coréens et des Chinois...
 
  Eon-yeong "Impact" Jung
Jake "Xmithie" Puchero
Eugene "Pobelter" Park
Yiliang "Doublelift" Peng
Joo-sung "Olleh" Kim

Il n'y a pas qu'Uzi qui ait réussi à vaincre le signe indien cette saison puisque TL a enfin réussi à gagner quelque chose. Il aura fallu pour cela le passage à un système de franchise qui a eu pour effet de mettre de très nombreux joueurs sur le marché des transferts. TL a fait son shopping a coup de million et a, pour une fois, réussi son coup. Car si la saison régulière a été médiocre (quadruple égalité à la troisième place), les TL étaient en démonstration en phase finale où ils n'ont perdu qu'une seule manche sur dix jouées.

Mais, comme pour FW, il reste difficile d'en attribuer tout le mérite aux joueurs de Team Liquid. Seul Doublelift a vraiment impressionné et cette victoire surprise est autant due aux qualités des champions qu'au niveau très irrégulier de la plupart des équipes de ces nouveaux LCS NA.

La bonne nouvelle pour les TL c'est que, vu les performances passées de TSM, CLG et cie, personne n'attend grand chose du représentant américain et qu'ils peuvent donc jouer sans pression. Des conditions idéales pour surprendre un favori un peu trop confiant et faire mentir les pronostics.
 
  Công Minh "Stark" Phan
Hải Đăng "Yi Jin" Nguyễn Lê
Ngọc Sơn "Warzone" Đoàn Văn
Hùng "Slayyy" Nguyễn Ngọc
Thiên Hàn "RonOP" Lê

Mais où sont donc passés les GIGABYTE Marines ? Comme on pouvait s'y attendre, l'équipe a eu du mal à se remettre du départ de Levi et a dû se contenter de la deuxième place en VCS derrière les nouveaux venus d'EVOS. Si vous connaissez les Marines, certains des noms ci-dessus ne vous seront cependant pas inconnu puisque, pour créer son effectif, EVOS est allé chercher des vétérans à gauche à droite dont deux anciens GBM : Stark et Slayyy.

Encore plus intéressant pour les fans occasionnels des Marines : EVOS joue presque comme eux et a fait le show lors du Play-In. Difficile en effet de ne pas comparer Yi Jin (qui n'est pourtant pas un jeune premier) à Levi tant le style des deux est similaire.

Dire que les Vietnamiens feront aussi bien que leurs illustres prédécesseurs est sans doute s'avancer un peu trop mais on peut d'ores et déjà affirmer que cette équipe souffrira des mêmes forces et des mêmes faiblesses que GBM. Elle sera en mesure de battre n'importe quel adversaire trop naïf en début de partie mais sera probablement surclassée par presque tout le monde si la partie s'éternise.


Sommaire

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Infos compétition

    Date début:
    03/05/2018
    Date Fin:
    21/05/2018
    League Of Legends
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Play-In

    Fiche icone

    Phase de groupes

    Fiche icone

    Phase finale

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Streams populaires

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.