X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

All-Star 2014 : SK Telecom T1 K champion

  • 11 mai 2014
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue5174
 
11/05 :

17h45 : Heureusement pour OMG que la finale n'était "que" en Bo5 : à chaque match les SKT semblaient un plus au-dessus, au point de gagner la troisième manche en à peine plus de 20 minutes après un sacré numéro d'Impact sur Shyvana tandis que Faker (bon sans être décisif comme lors de la première manche) administrait sa propre médecine à xyiang en lui prouvant que lui aussi savait utiliser Syndra. La septième équipe de Corée aura donc remporté ce tournoi en gagnant 9 matchs sur 9 et sans jamais avoir vraiment été inquiétée, un constat assez inquiétant pour les autres régions qui étaient représentées par leur meilleure équipe. Il reste quatre mois à ces équipes pour trouver la parade et éviter un raz-de-marée coréen aux Finales Mondiales.

16h55 : Victoire nettement plus confortable dans la deuxième manche, SKT semble se diriger vers le 3-0 prédit par beaucoup. Déjà devant en early, les SKT ont une nouvelle fois largement dominé les débats en mid game grâce à une rotation implacable.

15h45 : Alors que les matchs avaient été plutôt rapides jusqu'à présent, il aura fallu 50 minutes à SKT pour remporter la première manche de la finale face des OMG qui ont longtemps soutenu le rythme des Coréens avant de se faire distancer à partir de la 40ème minute. Un match qui ne restera pas dans les annales, on espère davantage d'intensité dans les prochaines manches, les deux équipes nous ont montré ce dont elles sont capables avant-hier.

10/05 :

18h05 : Le suspense n'aura duré que 3 minutes, le temps pour SKT de prendre 2 kills et de s'emparer de l'early. Dans un match assez décousu qui ressemblait à de la SoloQ par moment les Coréens se sont baladés, Bengi et Faker enchaînant les kills à gauche, à droite sans être inquiétés. Victoire logique et incontestable de SK Telecom T1 K qui affrontera donc demain OMG en finale vers 14h.

17h00 : Il n'y a eu qu'un kill lors des dix premières minutes de cette première manche mais, pour le même prix on en avait 10 tant les accrochages ont été nombreux et tendus. Les deux équipes ont pris une tourelle très rapidement sans tenter de défendre la leur puis les SKT ont commencé à donner le tournis aux Fnatic grâce à Piglet et PoohManDu. Lorsque les Fnatic ont tenté de leur rendre la monnaie de leur pièce, ils se sont pris un 4-1 grâce à un sacré numéro du duo Twitch-Zyra qui a suffisamment retardé les Européens pour que le reste de l'équipe leur tombe dessus. Les kills se sont alors enchaîné pendant 10 minutes jusqu'à ce qu'il ne reste plus guère que la base des Fnatic debout. Sûrs d'eux et de leur avance, les SKT se sont mis à prendre des risques assez inutiles sans que Fnatic ne puisse en tirer plus d'un ou deux kills tandis que Yasuo et Twitch faisaient le show, le premier parvenant même à prendre 2 kills en 1v4 (en commençant mi-vie) avant de mourir. Victoire incontestable des Coréens sur cette première manche.

16h10 : Deuxième manche encore plus propre de la part des Chinois qui ont, cette fois-ci, dominé du début à la fin grâce à un bigpomelo très efficace avec Pantheon en early/mid et un Twitch qui a traumatisé les C9. Il n'y a pratiquement pas eu de teamfights du match mais la mobilité des OMG leur a régulièrement permis de coincer un ou plusieurs adversaires notamment grâce à un Allen de nouveau très efficace avec Thresh quoique Ziggs ait réussi quelques beaux moves lui aussi.

15h20 : Alors qu'ils avaient dominé l'early, les C9 se sont lourdement inclinés lors du premier teamfight au dragon. Incapables de se coordonner, ils n'ont pas réussi à désorganiser la composition redoutable des Chinois. Pendant les dix minutes suivantes, les OMG ont lentement accru leur avance en prenant le contrôle du match et en remportant encore des teamfights, xyiang et par la suite San faisant un véritable carton. Très agressifs à partir de la demi-heure de jeu, les Chinois profitent de plusieurs erreurs des C9 pour sécuriser la victoire au terme d'une partie bien maîtrisée.

14h25 : La demi-finale entre Cloud 9 et OMG sera finalement jouée avant celle entre SKT et Fnatic, histoire de chauffer la salle avant l'arrivée de ses idoles. Ice passe devant dans le All-Star Challenge grâce à une convaincante victoire dans le mode classic (35-14) avec Froggen sur Anivia, la première fois depuis une éternité.

09/05 :

20h00 : Malgré un syndrome LCS EU Promo assez inquiétant, Fnatic a sauvé l'honneur de l'Europe en battant TPA dans l'ultime match de cette phase de poules. Bien qu'ils aient dominé tout le long du match grâce à un très bon early, les Fnatic ont eu peur de conclure et ont plusieurs fois failli le payer très cher. Pratiquement revenus au niveau des Européens en mid game, les TPA vont livrer quelques très mauvais teamfights qui permettront aux Fnatic de définitivement consolider leur avance. Définitivement ? Trop frileux, les Fnatic ne font pas grand chose de leur premier baron et sur une énorme erreur de xPeke ils auraient pu perdre bien plus. Alors que les deux équipes dansaient autour du baron (malgré une avance de 12K Fnatic n'ose pas y aller), Winds a eu la drôle d'idée de recall ce qui a permis à Fnatic de faire un deuxième baron et surtout de prendre 2 kills ce qui leur a enfin permis de finir.

Demain la compétition reprendra à 13h avec la troisième manche du All-Star Challenge qui sera suivie par les demi-finales SKT1 - Fnatic et C9 - OMG.

18h45 : Le début de partie aurait pu tourner à l'avantage des OMG si Balls n'avait pas à ce point surclassé (à distance) gogoing en farm en 1v2. Par la suite, c'est surtout Meteos qui a permis à son équipe d'émerger tandis que Sneaky réalisait un carton plein avec son Twitch. Les teamfights tendus voire à l'avantage des Chinois ont systématiquement tourné en faveur des Américains grâce à ces deux-là et, rapidement, les C9 se sont envolés aux golds, gérant parfaitement la partie malgré quelques tentatives assez audacieuses des OMG. Ce résultat permet donc à C9 de finir deuxième même si cela ne change rien, reste à savoir si cela annonce la couleur pour les demi-finales ou si les équipes n'ont pas joué à fond en sachant qu'elles auraient de toute façon à s'affronter demain.

18h10 : Alors que le match entre C9 et OMG va débuter d'un instant à l'autre, un point sur le classement s'impose. Déjà assurés de la première place avant leur match face à Fnatic, les SKT sont bien entendu hors d'atteinte mais ce résultat a aussi permis à C9 et OMG de valider leur ticket pour les demi-finales. Des deux matchs restants, un seul aura vraiment un enjeu puisque, quelque soit le résultat du match C9-OMG, ces deux équipes s'affronteront en demi-finales. C'est une toute autre histoire pour Fnatic et TPA qui vont tenter de sauver ce qui peut l'être et de ne pas finir dernier de la compétition.

17h35 : Dans un match complètement fou mais sans aucun enjeu pour eux, les SKT ont battu les Fnatic sur un backdoor. Les Coréens auraient gagné de toute manière mais la symbolique est amusante et tant qu'on en est à parler de symboles : les SKT ont sorti les 5 champions possédant le skin de la Saison 3 et, manifestement, cette composition reste très efficace en 2014. Après 10 minutes d'une légère domination des Fnatic qui ont réussi le désormais classique tower dive à 4, les SKT prennent le large sur un push à 5 au bot qui leur permet de prendre 3 kills. Alors que l'on pensait le match fini, les Coréens tentent de jouer sur trop de tableaux en même temps : farm au top, dragon et tourelle bot si bien que les Fnatic en profitent pour prendre 4 kills (dont plusieurs sur le Kassadin de xPeke) et repasser devant les Champions du Monde. Suite à cet interminable teamfight, les choses se calment pendant un certain temps et les SKT reviennent à hauteur des Fnatic grâce à un bien meilleur farm mais, trop confiants, ils vont offrir à plusieurs reprises des kills. En 5v3 après 2 kills pris à leur bleu, les Fnatic tentent logiquement le baron mais le teamplay des Coréens leur permet de le steal avec en prime 4 kills et un inhibiteur. Le siège de la base des Fnatic n'est qu'une formalité mais comme les SKT insistent pour la détruire en un push, ils concèdent plusieurs kills et le nexus est finalement sauvé de justesse. C'était sans compter sur Impact qui a utilisé son TP pour venir l'achever. Il y aura donc bel et bien un duel pour la quatrième place entre TPA et Fnatic

16h20 : Une nouvelle fois les deux équipes se sont longtemps tenues en respect avant que Meteos et Balls ne viennent créer le surnombre sur les autres lanes. Malgré leur mobilité, les Taïwanais n'ont pas su réagir à temps et ont en quelques minutes perdu le fil du match, abandonnant plusieurs kills et tourelles ainsi que le dragon. Comme les OMG, ils n'ont pas tenté de turtle mais au contraire de surprendre les C9 mais il leur a à chaque fois manqué un peu de dégâts lors des teamfights dont les C9 émergeaient, au final, largement vainqueurs quoique tous dans le rouge. Lorsqu'ils ont pu faire le baron, les Américains sont devenus inarrêtables et ont terminé le match en quelques minutes.

15h20 : OMG et SKT nous ont offert un véritable festival offensif durant les 20 premières minutes. Le match était certes décousu mais les actions de folies se font sur un rythme effréné. Si les Coréens ont dominé les solo lanes (Faker a été monstrueux en 1v1 bien que bengi ait énormément pesé sur la mid lane), c'est le duo San-Allen qui a pris l'ascendant au bot sans parvenir à vraiment en profiter en mid game (Allen ayant pris presque tous les kills). Longtemps au coude-à-coude, les deux équipes n'ont rien lâché jusqu'à une erreur stratégique des Chinois qui ont offert deux kills aux SKT ce qui a permis à ces derniers de faire le baron. Les OMG n'ont pas voulu turtle et ont continué à pousser mais les Coréens étaient attentifs et ont à chaque fois retourné la situation à leur avantage, Trundle, Orianna et Twitch combinant parfaitement pour empêcher les OMG de fuir tout en leur faisant un maximum de dégâts. De loin le meilleur match de LoL depuis la demi-finale Fnatic - Royal en Coupe du Monde.

14h25 : Après la victoire de Team Ice en Hexakill, place aux choses sérieuses avec le duel pour la première place entre SKT et OMG, les deux équipes étant pour l'heure invaincues. Le duel Faker - xyiang sera un véritable match dans le match tant le Chinois a impressionné hier.

08/05 :

21h20 : Bien qu'ils aient offert leur tourelle top dès les premiers instants du match, les SKT ont été écœurants de facilité face à des Cloud 9 mal coordonnés et moins bons en farm. Piglet a réalisé un carton plein sur sa lane puis a continué à martyriser les Américains en mid avant de laisser peu à peu la prépondérance à Faker qui a régalé le public avec ses kills audacieux. S'ils ont à l'une ou l'autre occasion eu un brin de chance, les SKT ont surtout montré une coordination sans faille au niveau des ganks, des counter-engages et des escapes. Au terme de cette première journée, on voit mal une autre finale que SKT - OMG tandis que les C9 devraient rallier les 1/2 en compagnie du gagnant de TPA - Fnatic.

20h20 : Malgré un niveau 1 désastreux qui aurait pu être déjà décisif, les OMG ont livré une nouvelle prestation de haut vol. Dominateurs en phase de lane (à part au bot), meilleurs en teamfights et en gestion des objectifs, les OMG ont logiquement battu les TPA et occupent donc toujours la tête de la poule unique tandis que les TPA vont tenir compagnie à Fnatic en bas de classement.

19h20 : Légèrement devant durant l'essentiel du match, les Fnatic n'ont jamais réussi à prendre un avantage déterminant malgré quelques erreurs des joueurs C9 qui s'en sont à chaque fois sortis de justesse. Arrivé à un point où 1-2K d'écart n'ont plus guère d'importance, les deux équipes ont commencé à danser autour du baron. Tentant le split push avec Shyvanna TP, les Fnatic ont longtemps semblé avoir l'initiative jusqu'à ce que les Américains ne forcent et ne gagnent un teamfight tendu dans la jungle adverse. En quelques instants les C9 prennent le contrôle total du match : s'ils perdent leur tourelle d'inhib bot, ils détruisent l'inhib mid des Européens et font surtout le baron. La décision de foncer au dragon pour compenser sera l'erreur qui scellera le destin de Fnatic. Meteos ne parvient pas à le voler mais Trundle coince Orianna et permet à son équipe de prendre deux kills ce qui s'avère suffisant pour finir le match. Avec deux défaites en deux matchs, les Fnatic sont désormais dans une situation périlleuse d'autant qu'ils doivent encore jouer contre SKT.

18h10 : Si les deux équipes sont longtemps restées à la même hauteur aux kills, les SKT ont démontré une gestion des objectifs nettement supérieure, décollant rapidement au score. Conscients qu'ils n'y arriveraient pas grâce à une classique rotation, les TPA ont tenté un rush mid qui a été annihilé en quelques secondes par le double TP des SKT. À partir de ce moment-là, le match a été à sens unique et les teamfights très brefs, les Coréens ont rapidement enchaîné le baron et la base adverse. Bien qu'il ait mis plus de 20 minutes à prendre un kill, Faker est à créditer d'une très bonne partie, sa présence en early/mid est pour beaucoup dans la victoire de son équipe.

17h30 : Si certains avaient des doutes, les voilà rassurés : OMG est bel et bien là pour remporter le All-Star. En tête pratiquement du début à la fin (les premières minutes avaient souri aux Fnatic mais ils n'ont pas su en profiter), les OMG ont livré une prestation soignée bien qu'assez prudente, gérant parfaitement le match grâce à une rotation efficace et à des teamfights dévastateurs quand l'occasion se présentait. Dans le premier match du All-Star Challenge, Team Fire a battu Team Ice 45-13 (U.R.F.).


La partie véritablement "All-Star" du tournoi a beau être réduite à la portion congrue, on aurait tort de faire la fine bouche devant cette deuxième édition des League of Legends All-Star qui débuteront cet après-midi à 15h. Car l'événement a lieu en France bien entendu ce qui signifie horaires favorables et ambiance de folie mais surtout parce qu'il s'agit du premier tournoi international depuis les IEM et qu'il n'y en aura plus avant septembre.

Quatre jours de compétition acharnée entre les cinq (supposées) meilleures équipes du monde dans un Zénith sold out avec une couverture digne (d'après Riot) des finales mondiales : voilà ce qui nous attend pour la fin de semaine, reste à espérer qu'aucun incident technique ne vienne gâcher la fête.

Le format du tournoi principal a été nettement amélioré par rapport à la saison dernière où les équipes étaient directement placées dans un drôle d'arbre à cinq. Chaque équipe devra désormais affronter les quatre autres pour déterminer laquelle des cinq n'atteindra pas les playoffs. Si cette première phase est en Bo1, les demi-finales seront, elles, en Bo3 et la finale en Bo5. Les dotations s'élèvent à 50 000$ dont... 50 000 pour le vainqueur, les autres repartant les mains vides.


Le All-Star Challenge


Avant de passer aux choses sérieuses, intéressons-nous un peu à ce qui reste du tournoi All-Star proprement dit : le All-Star Challenge. Pour rappel, deux joueurs de chaque région ont été désignés par les fans pour intégrer une des deux équipes de ce "tournoi" : Team Ice et Team Fire. Ces deux équipes vont s'affronter lors de quatre showmatchs funs à raison d'un par jour en ouverture des hostilités. Ce tournoi sans enjeu est essentiellement là pour que les fans ne se sentent pas complètement abandonnés, eux qui avaient adoré élire leur équipe pour le All-Star 2013 car, très franchement, on lui cherchera en vain une autre utilité.
 

Les équipes

Région   Team Ice   Team Fire
LCS EU   ALL.Froggen   GMB.Diamond
LCS NA   CLG.Doublelift   TSM.Bjergsen
LCL   CJF.MadLife   CJF.Shy
LPL   WE.CaoMei*   WE.WeiXiao
GPL   SAJ.Archie   SAJ.QTV
6e joueur   Misaya   Toyz

*Le père de Caomei étant décédé pendant la nuit, il sera remplacé par OMG.Cool qui accompagnait son équipe en tant que sixième joueur pour le All-Star Invitational.
 

Modes de jeu

Ultra Rapid Fire
Hexakill
Classic (les fans ont pu voter pour les 10 champions qui seront utilisés)
Duels 1v1/2v2 (comme le tournoi Skill de l'an passé)


Programme

    Jeudi 08/05
15h   Team Ice   13 - 45   Team Fire
16h   OMG   20 - 5   Fnatic
17h   Taipei Assassins   8 - 16   SK Telecom T1 K
18h   Fnatic   7 - 14   Cloud 9
19h   OMG   27 - 9   Taipei Assassins
20h   SK Telecom T1 K   28 - 7   Cloud 9
    Vendredi 09/05
13h   Team Ice   30 - 10   Team Fire
14h   SK Telecom T1 K   26 - 15   OMG
15h   Cloud 9   19 - 8   Taipei Assassins
16h   Fnatic   22 - 19   SK Telecom T1 K
17h   Cloud 9   19 - 10   OMG
18h   Taipei Assassins   12 - 16   Fnatic
    Samedi 10/05
13h   Team Ice   35 - 14   Team Fire
14h   Cloud 9   0 - 2   OMG
17h   SK Telecom T1 K   2 - 0   Fnatic
    Dimanche 11/05
13h   Team Ice   Duels   Team Fire
14h   SK Telecom T1 K   3 - 0   OMG



Sommaire

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.