X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

Retour sur la phase de groupes

  • 05 mars 2017
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue49
On ne change pas les bonnes recettes en phase de poules. Les Coréens ont outrageusement dominé ces deux derniers jours. Sur les douze joueurs à atteindre l'arbre final, dix viennent de Corée.

 

Carton plein pour la Corée

Tout débuta par un jeudi noir pour les occidentaux. La Corée réalisa le sans-faute en s'emparant des 6 places qualificatives pour la suite de la compétition. Le groupe B fut dominé par aLive, qui termine sans avoir perdu un seul BO3, c'est le seul joueur qui a réussi une telle performance. Stats et TY l'accompagnent en phase finale, tandis que Neeb et Harstem terminent aux dernières places, en n'ayant remporté qu'un seul de leur match.

Pourtant, quelques heures auparavant dans le groupe A, HeRoMaRinE se lançait dans la bataille sans retenue et gagnait son 1er match face à Solar sur le score de 2 à 0. Nous laissant ainsi espérer un affrontement plus serré que prévu entre l'Occident et la Corée. Mais il n'en fut rien. L'Allemand est vite rentré dans le rang, laissant les places qualificatives à ByuN, Ryung et Solar.

 

Serral et Nerchio, les chevaliers blancs

Le sursaut européen eut lieu vendredi avec le groupe C. Il faut dire que sur le papier, les Coréens présents dans ce groupe faisaient moins peur que ceux de la veille. Serral s'empara de la première place en remportant 4 matchs, et en s'inclinant uniquement contre Nerchio. Ce dernier s'est qualifié pour la suite du tournoi grâce à sa 3ème place, pour le plus grand bonheur du public. Zest sauve tout de même l'honneur des Asiatiques en terminant second. PiLiPiLi, qui nous avez déjà impressionnés lors des qualifications, a confirmé vendredi, mais cela ne fut pas suffisant pour atteindre le top 12 de la compétition.

Le groupe D, alias le groupe de la mort, est composé probablement des deux meilleurs européens du moment, uThermal et ShoWTimE, ainsi que de trois ténors coréens GuMiho, Dark et INnoVation. Ces derniers ont terminé aux avant-postes, non sans mal, mais en montrant tout de même un niveau de jeu supérieur à leurs adversaires du jour. uThermal n'a pas démérité en échouant juste derrière INnoVation à la différence de cartes.



La phase finale qui débute aujourd'hui à midi, et qui se poursuivra demain, nous offre peu d'espoir pour une victoire européenne. Mais pousser par son public, Nerchio aura à coeur de bien faire face à son premier adversaire, le protoss Stats. De son côté, Serral attend son adversaire en quart de finale. Nous l'avons tellement peu vu en 2017, qu'il est difficile de se prononcer sur son niveau actuel.


Sommaire

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Infos compétition

    Date début:
    27/02/2017
    Date Fin:
    05/03/2017
    Starcraft II
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Qualifications

    Fiche icone

    Phase de groupes

    Fiche icone

    Phase finale

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Pour télécharger des streams sur YouTube, utilisez Video Downloader par Freemake

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.