X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

Starleague : Des quarts de finales surprenants

  • 19 août 2016
  • icone commentaire2 commentaires
  • icone vue362
QUART DE FINALE DE LA STARLEAGUE SAISON 2
 
1 ER QUART :
             DARK                                             VS                                           TY

                                            

FROZEN TEMPLE
 
Une affiche de rêve pour débuter, mais comme on l’avait vu il y a que des belles affiches pour cette SSL. Sur Frozen Temple. TY a choisi d’opter pour des hellbats seront bien défendu par les queens du zerg. De son côté Dark, a vraiment maximiser sur les zerglings et les banelings. Les queens du joueur de SKT ont vraiment fait un travail de titan en défense en attendant sorti des ultralisks qui apportèrent le premier point pour Dark.
 
Dark : 1 TY : 0
 
NEW GETTYSBURG
 
Sur cette deuxième carte, TY est parti sur un full marine tandis que Dark a choisi de faire des roachs et des ravageurs. Une carte longue où les deux adversaires ont fait un gros travail économique. Lors de l’affrontement du mid game, les banelings et les corrupteurs ont fait énormément de dégâts. Dark a pris une belle avance, mais grâce à sa grande micro, TY a su résister. De nouveau, les ultras de Dark ont fait pleurer tous les terrans. Les ultras ont été bien aidé par les zerglings qui sortaient des canaux de nydus. Pourtant, TY tenait et se battait comme un beau diable. Vers vingt minutes de jeu, l’armée aérienne de du zerg était démoniaque : broolords, viper et corrupteurs. TY a fait des vikings pour contrer tout ceci, mais il a pas très bien splitter son armée. Le zerg a fini le travail.
 
Dark : 2 TY : 0
 
DUSK TOWERS
 
Les deux joueurs sont encore partis dans une bataille macro. TY a bien essayé de secouer le cocotier au début pour prendre un avantage plus tôt, mais sans succès, il a donc dû multiplier les harassements avec ses drops. Le travail finit par payer, TY va progressivement prendre un peu plus d’avance sur son adversaire. Cette fois, TY a trouvé la solution contre les ultraliks. Si vous êtes terran et que vous en avez marre des ultras, faites comme TY : des ghosts bien dopés, ça vous tue des ultras sans sourciller. Ni vu ni connu. Ses marines/ maraudeurs ont fini de nettoyer le terrain.
 
Dark : 2 TY : 1
 
FROST
 
TY a choisi de prendre son destin en main, en tentant une attaque brutale après à peine plus de cinq minutes de jeu. Cette attaque consiste a placer des tanks proches des bases zergs et de faire des run by de helions dans les lignes de minerais. Dark, a plutôt bien réagi et cette attaque ne lui a pas fait peur puisqu’il a posé une autre base dans la foulée. Le zerg a de son côté fait quelque chose de bien swarrmy car il a drop des banelings dans la ligne de minerai ennemie. Encore une fois , le zerg a fait des ultras pour finir de détruire les bâtiments terran. Un souci pour TY, il n’a pas le bâtiment à ghosts. Tel le retard de Grouchy pour Napoléon, le retard des ghosts va lui causer sa perte.
 
Dark : 3 TY : 1
 
VAINQUEUR FINAL DARK.
 
2 EME QUART

          STATS                                                         VS                                   CLASSIC

                                                     
 
NEW GETTYSBURG
 
Deux des meilleurs protoss du monde, deux géants vont s’affronter pour une place en demie finale. Le père Classic aime bien les oracles et ils les utilisent de nouveau. Il aurait tort, ça permet d’obtenir des informations et de tuer des ouvriers en vitesse. De son côté, Stats a développer une grosse armée terrestre. La première confrontation tourne pour Stats grâce à deux gros glaçons qui ont bloqué l’armée du joueur de SKT. Stats a présent, se doit de transformer l’essai avec ses adeptes et ses stalkers. Classic recule dans ses bases et lache le gg.
 
Stats : 1 Classic : 0
 
FROST
 
Cette fois, c’est Stats a choisi de se défendre des oracles avec de l’arme lourde : des void rays. Cependant, on ne va pas vous apprendre que produire des void ray et des archontes ça coute beaucoup de gaz. Classic, le sait aussi alors il s’est dépêché de former une grosse armée moins couteuse avec des stalkers et des adeptes. Classic a réussi à faire tomber les void ray, à présent l’avantage est de son côté et il ne va pas le gâcher.
 
Stats : 1 Classic : 1
 
FROZEN TEMPLE
 
La troisième map commence et Classic a des fourmis dans les mains, et il pose rapidement le conseil crépusculaire qu’il a au préalable bien caché dans un coin de la carte. Dès qu’ils furent produits, ils furent directement envoyés dans les lignes de minerais de Stats. L’attaque des dt n’a pas vraiment porté ses fruits. Cependant le timing immo, archontes, stalkers , adeptes a pour sa part roulé sur la faiblarde défense de Stats qui n’avait pas d’archontes..
 
Stats : 1 Classic : 2
 
KING SEJONG STATION
 
Cette fois, c’est au tour de Stats de se la jouer ninja, avec un proxy stargate, mais Classic lui aussi a repris ses bonnes habitudes avec ses oracles pour se promener dans la base de Stats. Les oracles de Stats font un gros travail sur les sondes. Un travail qui va permettre au joueur de KT de prendre l’avantage économiquement. Classic le sait et c’est donc lui qui va lancer la première offensive. Stats résiste grâce à l’overcharge sur le nexus puis les pylônes ainsi que l’apport de ses disrupteurs. Il n’a même pas besoin de ses trois immortels dont il a fait une erreur sur le point le ralliement, oui même les coréens font des erreurs dans les points de ralliement. Maintenant que Stats, a bien défendu, il a pu qu’a contre attaqué. Classic fera de la résistance, mais pas de miracle.
 
Stats : 2 Classic : 2
 
DUSK TOWERS
 
Vous allez bien reprendre un peu de PvP ? C’est reparti pour la belle entre ces deux magnifiques protoss. Classic prend une option directe en faisant la peau au mothership core de Stats avec ses phénix. Stats, veut faire la course aux améliorations tandis que Classic a opté pour un masse phénix, masse immortels. Classic tente l’attaque chez Stats. Dans un premier temps, il est repoussé, mais la seconde attaque de Classic est la bonne, il a beaucoup beaucoup d’archontes et d’immortels. C’est très utile pour charger une base adverse.
 
Stats : 2 Classic : 3
 
VAINQUEUR FINAL CLASSIC.
 
3 EME QUART
                       SOLAR                                       VS                                     DEAR.

                                            
 
FROZEN TEMPLE
 
Ils ont beau faire partie de la même équipe, il n’y aura pas de quartier entre ces deux compétiteurs. Solar ne respecte pas son coéquipier. Il sort une proxy hatch d’entrée, mais Dear veille au grain et détruit la hatchery. Malheureusement pour Dear, son mur défense est faible, les zerglings ont juste un pylône a détruire pour entrer dans la base protoss. Dear, prends du retard dans ses productions. Solar, lui pose ses bases tranquillement, il profite de son avance. Lorsque Solar attaque, le protoss rate ses force fields. Il n’en faut pas plus pour Solar.
 
Solar : 1 Dear : 0
 
NEW GETTYSBURG
 
Dear prend un départ greedy avec trois bases rapides puis double stargates. Solar l’a vu, la réponse est simple : mass speedlings plus banelings. Les ennuies continu pour Dear qui perd ses adeptes en scoutant dans la base zerg. Huit minutes et trente secondes, Solar lance le all in avec toutes ses queens , c’est quitte ou double, mais la horde de banelings, speedlings qui semblent arriver de partout est trop forte.
 
Solar : 2 Dear : 0
 
FROZEN
 
Les deux joueurs partent plutôt calmement cette fois-ci. La première attaque est à mettre au profit de Dear, au bout de sept minutes avec stalkers et quelques sentries qui se font repousser. Solar de nouveau produit beaucoup de speedlings et des ravageurs. Il sort de sa base à la neuvième minute. Dear défend brillamment cette fois-ci. Il décide de contre-attaquer, mais s’empale dans la défense zerg. Solar perd beaucoup, mais la repopulation est de son côté. Solar éclipse totalement son partenaire de chez Samsung. Il était clairement au-dessus dans ce best of five.

Solar : 3 Dear : 0
 
VAINQUEUR FINAL SOLAR
 
4 EME QUART
                   ZEST                                       VS                                          PATIENCE

                                             
 
NEW GETTYSBURG
 
Patience commence par un canon rush chez Zest mais il se rate et lance le gg. Victoire pour Zest.
 
Zest : 1 Patience : 0
 
DUSK TOWERS
 
Cette fois par de canon rush, mais un conseil crépusculaire loin de sa base pour Patience plus un pylône proche de chez Zest pour warp les dt rapidement. Zest a tout de suite compris, mais li a pas encore de quoi les détecter. Bilan : un pylône et un cybernectique core de perdu. Zest a son tour tente les dt. Des deux côtés, les dark templars retardent la création rapide d’une belle armée. Zest, se retrouve avec quasiment que des stalkers et des immortels alors que Patience a une armée plus variée avec des adeptes et des archontes en plus. Patience, de son côté prend une bonne position dans la bataille , il peut élargir au mieux son armée et optimiser son dps.
 
Zest : 1 Patience : 1
 
FROZEN TEMPLE
 
Allons-nous avoir un départ calme de la part de ces deux protoss ? Zest a sorti un oracle au bout de quatre minutes, mais Patience avait déjà des stalkers donc il a rebroussé son chemin. À cinq minutes, Patience tente le putsch avec ses stalkers et ses sentries. Le warp prism lui permet d’obtenir des unités rapidement. Cela lui permet de faire davantage de dégât dans la base de Zest. Patience, prend une option sur frozen temple. Zest, lui essaye de refaire son retard avec son warp prism et ses deux immortels qu’il drop pour faire des petites agressions. Il ajoute des dt. Patience n’a pas assez d’obs, il choisit donc d’attaquer. Zest n’est pas en mesure de se défendre.
 
Zest : 1 Patience : 2
 
FROST
 
Zest décide de produire des adeptes très rapidement. Ils arrivent au bout d’un peu plus de trois minutes chez Patience. Les adeptes sont remplacés par des oracles. Ils ne font guère dans l’efficacité. Patience tente alors le putsch avec quelques stalkers qui ont le blink, Zest est surpris. Il n’y a pas de la bataille attendu pour cette confrontation entre les deux protoss.
 
Zest : 1 Patience : 3
 
VAINQUEUR FINAL PATIENCE
 
PRONOSTIQUES DEMI-FINALES DARK VS CLASSIC
 
Deux coéquipiers, deux grands champions deux joueurs relativement en forme. Le choix est un cornélien, mais Dark n’aime pas trop jouer les protoss. Le deuxième argument est qu’il est très difficile d’enchainer deux finales de GSL, SSl consécutivent ( seul Mvp et soO ont réussi a enchainer plusieurs finales). Classic de son côté est en très grande forme comme en atteste sa performance en quart de finale de Proleague post saison et sa victoire contre Stats est une très grande performance.
 
AVIS DARK : 40 % CLASSIC : 60 %
 
SOLAR VS PATIENCE
 
Solar a fait une démonstration contre Dear en quart tandis que Patience a gagné un match décousu contre un Zest très décevant. Solar semble encore favori dès qu’on parle de protoss en adversaire, de plus Patience est une de ses victimes favorites. Par ailleurs, il est difficile de concevoir Patience comme un futur champion sachant qu’il perdait sèchement contre le français PsiOniC à la Gfinity, il y a de cela à peine un an. Mais bon Patience multiplie les exploits cette année. Cependant, il est capable de grosses déconvenues comme sa défaite contre Zoun en Proleague il y a peu.
 
AVIS SOLAR : 60% PATIENCE : 40 %
 
N’hésitez pas à donner vos avis sur les pronostiques et autres sur les articles. C’est un plaisir de partager une passion commune.
 

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (2)

Infos compétition

Date début:
02/06/2016
Date Fin:
11/09/2016
Starcraft II
Fiche icone

Fiche compétition

Fiche icone

Challenger

Fiche icone

Phase de groupes

Fiche icone

Phase finale

Fiche icone

Streams

Fiche icone

Participants

Fiche icone

Classement

Pour télécharger des streams sur YouTube, utilisez Video Downloader par Freemake

Signaler le commentaireX

Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

Staff Nous contacter Travailler avec nous

Site map

Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

Réseaux sociaux

Derniers commentaires

Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.