X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

Samsung Galaxy champion !

  • 29 octobre 2017
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue2076

Pour la troisième année consécutive, la finale opposera deux équipes coréennes et, pour la deuxième, il s'agira de SK Telecom T1 et Samsung Galaxy. Si un observateur extérieur se contentait de ces données, il pourrait fort logiquement en conclure que pas grand chose n'a changé sur LoL ces douze derniers mois et pourtant rien n'est moins vrai.
 

Le parcours de SK Telecom T1

Bousculés des poules jusqu'aux demi-finales, les SK Telecom T1 ont, de loin, connus leur championnat du monde le plus chahuté et si cela est en partie dû au niveau des adversaires (surtout chinois) qui a augmenté, cela l'est bien plus au piètre niveau de jeu proposé par SKT tout au long du mois écoulé. Sans un Faker de toute grande classe, l'équipe aurait sombré depuis bien longtemps et c'est à l'expérience bien plus qu'au talent que les Coréens se sont défaits des surprenants Misfits et des spectaculaires Royal. Que ce soit lors de ces Bo5 ou des deux matchs face à EDG en phase de poule, ce n'est pas tant SKT qui a gagné que leurs adversaires qui ont perdu en craquant sous la pression alors qu'ils avaient un boulevard. Le mérite en revient bien entendu aux SKT qui, même avec 10K de retard, ne lâchaient rien et sautaient dans la moindre brèche pour revenir dans le coup mais face à des équipes mieux préparées psychologiquement ou ne souffrant pas d'un complexe d'infériorité vis-à-vos des Coréens ce ne serait jamais passé.

Certains disent que la meta actuelle ne convient pas à SK Telecom T1 et que seul le talent individuel maintient l'équipe à flop, d'autres qu'elle est en fin de cycle et doit se débarrasser de certains joueurs pour dominer à nouveau, d'autres encore que, pour une fois, les picks de kkOma ne sont pas aussi acérés que d'habitude. Si on ignore les causes exactes de ces problèmes, il est certain que SKT a des lacunes dans tous les secteurs de jeu pour le moment et que cela ne date pas d'hier. L'équipe a connu une de ses pires saisons à la maison cet été et a malgré cela atteint la finale après une improbable remontée en demies (tiens, cela ne vous rappelle rien ?).

Même malade, SKT reste un adversaire formidable qui se battra durant chaque seconde du combat et qui a assez d'expérience pour reconnaître une opportunité quand il s'en présente une. Les battre sur une manche n'est plus aussi impossible qu'avant (il "suffit" de faire un bon début de partie et de ne pas faire d'erreurs en mid game) mais sur un Bo5 cela reste une toute autre paire de manches d'autant que Faker, qui reçoit pourtant l'essentiel de l'attention de l'équipe adverse, est absolument intenable pour le moment.
 

Le parcours de Samsung Galaxy

Jusqu'à un certain point, la plupart des commentaires faits sur SKT s'appliquent à la saison Summer et au championnat du monde des Samsung. L'équipe commet beaucoup d'erreurs individuelles, les phase de picks ont parfois été scandaleuses et on sent que l'équipe n'est pas toujours à l'aise avec la meta actuelle. Du jour au lendemain (le 19 octobre très exactement), ce constat a cessé d'être vrai et on a assisté à la renaissance spectaculaire du rouleau compresseur qu'était Samsung l'an passé. L'équipe n'a fait qu'une bouchée de l'autoritaire champion des LCK Summer 2017 avant de battre presque aussi facilement WE malgré un petit raté dans la première manche. Si LZ n'a bien entendu pas joué le Bo5 de sa vie, le mérite en revient en grande partie aux Samsung qui ont été impressionnants du début à la fin.

Complètement à côté de ses pompes, Ruler est désormais mis au second plan par son équipe qui se concentre sur ses solo laners et, ça tombe bien, Crown et CuVee semblent enfin avoir digéré la meta après une saison Summer compliquée. Excellents en début de partie, impitoyables en mid et late game, les Samsung ont assurément fait la plus forte impression de ces phases finales.

C'est d'autant plus surprenant que les problèmes remontent à loin et que sans une faillite complète de KTR, jamais Samsung n'aurait pu prétendre à une place au Championnat du monde. En phase de poules, Samsung a obtenu le moins bon résultat de la délégation coréenne (même si SKT n'a pas mieux joué) et tout le monde la voyait ne faire que de la figuration face à Longzhu. Est-ce l'expérience ? Un meilleur coaching ? En tout cas, les SSG ont retrouvé leur meilleur niveau au meilleur moment et sont prêts à prendre leur revanche.
 

Le match

Si on ne devait s'appuyer que sur les parcours respectifs des deux équipes pour pronostiquer cette finale il n'y aurait pas photo : Samsung serait archi-favorite. Alors que SKT a été menée dans ses deux Bo5 et ne l'aurait jamais emporté sans une défaillance totale de ses adversaires, Samsung s'est baladée (malgré des adversaires coriaces) pratiquement du début à la fin.

Même si notre impression globale ne changera pas (Samsung est belle et bien favorite), elle est tout de même à nuancer quelque peu dans la mesure où, justement, la résistance mentale des Samsung n'a pas encore été mise à l'épreuve or s'il est bien un domaine dans lequel les SKT ont  excellé c'est la résilience face à l'adversité.

Concrètement, beaucoup de choses devraient se jouer en début de partie. Les deux bot lane sont actuellement les points faibles des équipes et la décision se fera donc probablement au niveau des solo lanes. On l'a dit, Faker est dans la forme de sa vie mais Crown ne se débrouille pas mal non plus pour le moment et s'il parvient à résister au maître, son équipe devrait avoir une chance. Sur la top lane, on aura droit à un duel de titans entre CuVee et Huni avec, pour le coup, un léger avantage au joueur SSG même si tout est possible avec le fantasque Huni. Reste le gros point d'interrogation qu'est la jungle car on ignore tout simplement qui sera aligné côté SKT or Blank et Peanut ne jouent pas du tout de la même façon

Si SKT parvient à dominer en début de partie la messe devrait être dite car, même au pire de sa forme, on ne l'a jamais vue lâcher une avance confortable suite à de stupides erreurs en late game. Si par contre Samsung est devant ou a égalité, il faudra voir si elle tient mieux la pression qu'EDG, MSF et RNG qui ont toutes finies par craquer car elles n'ont pas su achever l'épouvantail à temps et ont commis des erreurs de débutants.

Les Samsung étaient déjà là il y a un an avec un effectif identique et ils avaient déjà fait douter SKT à l'époque alors que ces derniers étaient bien plus en forme qu'aujourd'hui. Ce ne sera bien entendu pas facile mais, avec l'expérience accumulée depuis, SSG semble avoir les armes pour finalement mettre fin à la suprématie des SKT et offrir un deuxième titre mondiale à sa structure. Ce serait un peu étrange pour une équipe qui n'a jamais remporté les LCK mais nulle doute que les joueurs ne se tracasseront pas pour des futilités pareilles.


Sommaire

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.