X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

Première journée

  • 08 octobre 2017
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue24
 
Sans la maladresse d'EDG et la roublardise de GAM, les commentaires de tous les matchs de cette première journée auraient été quasiment identiques. Il ne s'est en effet pas passé grand chose d'intéressant et la meta actuelle est ennuyeuse à mourir. Les équipes sont, hormis Fnatic et GAM, particulièrement passives en début de partie et, quelque part entre la quinzième et la vingtième minute, une des deux réalise une unique action un peu plus audacieuse qui lui offre la victoire. Pas de résistance, pas de retournements de situation, pas de réel suspense. Fort heureusement, et même si le match a quand même suivi ce schéma là, on a eu droit a nettement plus d'action lors de la rencontre entre Européens et Vietnamiens. On aimerait être aussi positif pour le match d'EDG et d'ahq mais la seule raison de la présence de suspense dans cette rencontre est la maladresse consternante des Chinois qui ont eu des dizaines d'occasions de tuer le match et n'en ont saisie aucune.

Au final, les résultats de la journée sont globalement ceux attendus. La défaite de Fnatic peut sembler un peu surprenante mais, comme nous l'avons déjà dit plusieurs fois, cette équipe est loin d'être en forme à l'heure actuelle et, en face, GAM est imprévisible. Quant au match entre EDG et ahq, nous avions prédit qu'il risquait d'être assez différent et peu représentatif tant ces deux équipes se connaissent par cœur. Reste à espérer pour eux que ce premier couac des EDG est bel et bien dû à ce facteur et que l'équipe ne va pas une nouvelle fois s'effondrer au championnat du monde car leur public risque de ne pas le leur pardonner cette fois.

RNG > FB : Après un début de partie en fanfare, les Turcs se sont laissés endormir par les Royal Never Give Up qui, bien supérieurs en mid game, on patiemment attendu que leur composition late game atteigne son plein potentiel pour ensuite écraser leurs adversaires sans aucune pitié. Un match au final assez peu intéressant et surtout très lent.

G2 < SSG : Un véritable non-match. Samsung a laissé G2 ramasser quelques kills en début de partie tout en se concentrant sur le "pve" ce qui lui a rapidement permis de prendre une avance conséquente. Quand ils ont enfin décidé de rendre les coups, ils ont remporté un teamfight assez confus ce qui a marqué la fin des efforts de G2. Sur la défensive pendant tout le reste du match, les Européens ont regardé sans réagir les Samsung raser rapidement  toute leur moitié de carte et ne se sont battus que dos au nexus. On n'en était même pas encore à une demi-heure de jeu...

LZ > IMT : Si les ganks à répétition d'Immortals sur la bot lane ont initialement donné un léger avantage aux Américains, les Longzhu n'ont jamais paniqué et si le mid game n'a pas été des plus propres, ce sont bien les Coréens qui ont fini par émerger grâce à un baron surprise. À partir de là, le reste n'a été qu'une gestion rapide et efficace de leur avantage par les LZ qui ont rasé la moitié de carte adverse en 5 minutes. Le baron n'avait pas encore repop que le nexus tombait.

FNC < GAM : Si de prime abord ce match semble être l'exemple parfait de ce que les anglophones appellent une "clown fiesta", les Marines ont en fait eu exactement le match qu'ils voulaient et ont toujours eu le contrôle. Les quinze premières minutes ont semblé assez équilibrées avec énormément d'action des deux côtés sauf que là où les Fnatic se contentaient de ganker, les Marines ont, eux, pris des tourelles et, avec le Nocturne dps complètement fed de Levi, l'accélération des Vietnamiens à partir de la 15ème minute a été complètement irrésistible. Les Fnatic ont d'abord perdu leur bot lane avant de se faire retourner en teamfight. Tous les kills sont allés à la Tristana qui est rapidement devenue irrésistible et a terminé la partie à 11-0 avec un penta steal quelques secondes avant la fin du match. Fin qui a d'ailleurs été particulièrement rapide et brutale tant les dégâts de NoWay étaient monstrueux.

SKT > C9 : On ne s'attendait certes pas à vivre un match aussi fou que le précédent mais le retour à la réalité de la meta de ce championnat du monde a été brutal. Comme pour les autres matchs de la matinée, l'écart entre les deux équipes lors des quinze premières minutes a été négligeable mais, dès que l'une des deux a accéléré, le match a été plié en quelques instants. SKT a réalisé un mid game parfait et a logiquement surclassé C9.

EDG < ahq : Sans vouloir retirer aucun mérite à ahq, EDG n'aurait jamais dû perdre ce match. L'écart entre les deux équipes est certes resté négligeable jusqu'à la 40ème minute (et, à ce stade, cela n'a plus guère d'importance) mais les Chinois étaient clairement meilleurs et sans un nombre assez ahurissant d'erreurs, ils l'auraient emporté. Même quand les ahq étaient aux portes de leur base avec un buff baron ils les ont battu en teamfight. Pourtant, ils n'ont jamais réussi à exploiter leur avantage et ont systématiquement commis des erreurs qui ont permis à ahq de se maintenir dans le match. Le final est d'ailleurs assez représentatif avec un teamfight qui ne donne rien, les EDG qui désengagent n'importe comment et se prennent deux kills complètement évitables. Si tard dans la partie, c'est bien entendu synonyme de défaite.

Le tirage au sort n'ayant pas placé d'équipe chinoise dans le groupe A, c'est le C qui sera chargé d'ouvrir les hostilités demain matin. Car même si le Championnat du monde 2017 a officiellement débuté il y a près de deux semaines, on ne peut pas dire que la phase de Play-In ait servi à grand chose ou ait été véritablement intéressante. Fenerbahçe a certes réussi à écarter un des quatre favoris mais le résultat aurait été exactement le même avec un Wild Card à l'ancienne (puisque Taïwan se retrouve avec deux représentants, comme avant, et qu'il y a deux équipes provenant des ligues mineures, comme avant).

Sans grande surprise, les organisateurs ont choisi de faire démarrer leur championnat du monde par un match opposant une équipe locale à un adversaire normalement aisé : les néo-qualifiés du Fenerbahçe. Tout autre résultat qu'une victoire serait synonyme de désastre pour Royal qui a été placé dans un groupe assez équilibré aux côtés de G2 et de Samsung qui s'affronteront d'ailleurs juste après. Vu le niveau très fluctuant du troisième qualifié coréen cet été, une belle performance de G2 lors de cette première rencontre est tout sauf inenvisageable : les Européens ont acquis pas mal d'expérience cette année et on ose espérer qu'ils ne nous referont plus le coup de l'an passé.

Un peu moins équilibré à cause de la présence de Longzhu qui devrait en toute logique écraser la concurrence, le groupe B ne deviendra pas intéressant tout de suite à moins que les Marines ne nous refassent le coup du MSI en surprenant tout le monde avec leur style de jeu haut en couleur. Le problème est que les autres équipes sont désormais prévenues et que la meta actuelle n'est pas vraiment favorable à un tel style. Ce match, bien plus que celui entre LZ et IMT, sera à suivre de très près dans la mesure où les Fnatic n'ont vraiment pas de quoi être fier après leur Play-In laborieux et où les Marines restent un grand point d'interrogation pour tout le monde.

C'est le groupe A qui clôturera cette première journée avec deux affrontements pas forcément des plus passionnants. Hormis les fans de C9 les plus optimistes, personne ne croit vraiment aux chances de l'équipe face à SKT. Si le duel entre EDG et ahq n'est pas inintéressant en soi (EDG n'a pas pour habitude d'être à son meilleur niveau au Championnat du monde), son résultat risque de ne pas être d'une grande aide afin d'analyser ces deux équipes. EDG et ahq sont pratiquement des équipes sœurs qui s'entrainent tout le temps ensemble et se connaissent par cœur. Si une victoire d'ahq n'est pas du domaine de l'impossible, EDG a presque toujours battu la formation taïwanaise en compétition (c'est déjà la troisième fois qu'elles se retrouvent en phase de poules du Cdm). Même si ce n'est pas le cas, les deux équipes se connaissent tellement bien que le jeu pratiqué risque de ne pas être particulièrement représentatif.
 

Programme de la première journée

Groupe C
 
Le 05/10/2017 à 09:30 Royal Never Give Up   13 - 3   1907 Fenerbahçe Espor
Le 05/10/2017 à 10:30 G2 Esports   5 - 9   Samsung Galaxy
Groupe B
 
Le 05/10/2017 à 11:30 Longzhu Gaming   13 - 10   Immortals
Le 05/10/2017 à 12:30 Fnatic   13 - 20   GIGABYTE Marines Esports
Groupe A
 
Le 05/10/2017 à 13:30 SK Telecom T1   12 - 5   Cloud9
Le 05/10/2017 à 14:30 EDward Gaming   11 - 12   ahq e-Sports Club



Sommaire

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.