X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

Play-In J4 : Fin de la phase de poules

  • 28 septembre 2017
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue6038

Nos prédictions se sont finalement révélées à la fois vraies et fausses pour cette deuxième moitié de la phase de poules. Nous avions effectivement identifié HKA comme étant le maillon faible des favoris (même si Fnatic n'a pas vraiment convaincu non plus) mais nous n'avions pas prévu que Crash se montre aussi à l'aise avec sa nouvelle équipe. Le Fenerbahçe a joué à un très bon niveau tout au long de ces deux jours et même si HKA aurait raflé la première place du groupe en se montrant un peu moins maladroite, cette surprise est au final assez logique.

Malgré la défaillance de Fnatic dans le dernier match et malgré les débuts hésitants d'YG, le classement final du groupe C est par contre celui attendu mais les Européens ont intérêt à jouer mieux que ça en fin de semaine s'ils ne veulent pas se faire surprendre. Ils peuvent en effet tomber sur HKA ou LYN, deux adversaires loin d'être évidents.

Quatrième journée

HKA > RPG
: Les matchs se suivent et se ressemblent pour Rampage qui n'a visiblement pas sa place à Wuhan. À un kill (tout à fait évitable) et un dragon près, RPG se prenait un perfect après l'avoir déjà évité de justesse la veille. Les HKA n'ont même pas joué le match sérieusement mais les Japonais étaient complètement largués dès le départ.

KLG < YG : Avec un nouveau top aux commandes, YG a joué de manière particulièrement méthodique et prudente. Si le résultat est un match assez ennuyeux pendant une vingtaine de minutes, les Vietnamiens n'ont cette fois-ci pas eu la mauvaise surprise de se faire avoir sur une erreur. Leur mid game était parfaitement maîtrisé et leur avance énorme malgré la quasi-absence de kills.

FB > RPG : Auteurs d'un bon début de partie, les Rampage ont au moins réussi à tenir jusqu'au mid game une fois dans leur tournoi. Beaucoup trop faibles en teamfight même avec un avantage aux golds, ils se sont cependant petit à petit effacés en mid game et quittent le tournoi sans avoir remporté la moindre victoire.

KLG < FNC : Les Fnatic ont une nouvelle fois inquiété leur fan avec un début de partie des plus bancal mais, heureusement, en face ce n'étaient que les KLG qui se sont largement faits surclasser en mid game. On est d'ailleurs très bite passé d'un statu quo assez assommant à la destruction totale de la base adverse avec, comme souvent, un teamfight loupé au baron comme tournant.

FB < HKA : Capital dans la lutte pour la première place du groupe D, ce duel aura mis du temps à démarrer. Visiblement paralysées par l'enjeu, les deux équipes ont évité les confrontations pendant plus de 20 minutes et il a fallu en attendre 20 de plus pour voir enfin un teamfight aller jusqu'au bout et une équipe prendre l'ascendant. Ce sont finalement les HKA qui se sont montrés les plus adroits mais ce match s'est joué sur des détails. Cette victoire signifie que les deux équipes vont se retrouver dans environ une heure pour jouer un match de barrage puisqu'elles sont désormais à égalité parfaite.

FNC < YG : Fébriles depuis le début du tournoi, les Fnatic ont finalement été punis pour leurs débuts de partie bancals. S'ils arrivent généralement à revenir dans le coup en mid game, les Fnatic sont cette fois-ci tombé sur des YG très solides dont le piège au baron a parfaitement fonctionné et leur a permis de conserver leur avance. Si la partie aurait encore pu basculer sur un baron assez idiot de la part d'YG, Fnatic n'a finalement pas réussi à le voler et les Vietnamiens n'ont plus eu qu'à conclure. Cela ne change rien pour Fnatic qui était déjà assurée de terminer première mais cela permet à YG de s'assurer la deuxième place sans  devoir jouer un match de barrage contre KLG.

HKA < FB : Les Taïwanais se demandent encore comment ils ont fait pour perdre ce match, eux qui ont maintenu une avance confortable pendant plus de 30 minutes. Quelques exploits individuels des deux carrys de Fenerbahçe et l'une ou l'autre maladresse dans le chef des HKA va cependant inverser le cours du match et offrir la première place du groupe aux Turcs (et Coréens).

Troisième journée

YG < KLG : Premier match de la journée et déjà une (petite) surprise avec la victoire des Kaos Latin Gamers sur lesYoung Generation. Alors que les Vietnamiens semblaient avoir la maîtrise du match après un début de partie assez équilibré suivi de quelques erreurs américaines, un push complètement loupé de leur part va offrir un retour inespéré aux KLG qui, de leur côté, vont tout faire correctement pour finir le match.

RPG < HKA : À un kill prêt survenu à 5 secondes de la fin, Rampage se prenait un perfect. Il n 'y a jamais eu le moindre suspense dans ce match complètement déséquilibré où les HKA ont fait ce qu'ils voulaient des Rampage dès l'early et étaient déjà dans la base adverse après une vingtaine de minutes.

FNC > KLG : Il y a eu autant de suspense que de stratégie dans ce match consternant à un tel niveau. Malgré leur victoire face à YG plus tôt dans la journée, les KLG ont affiché un niveau de jeu abyssal face à des Fnatic qui se sont faits plaisir en se mettant volontairement en difficulté pour battre leurs adversaires de manière encore plus spectaculaire derrière. Les teamfights de ce match n'ont absolument aucun sens.

HKA < FB : Enfin un match de qualité en cette journée très clownesque. Les Taïwanais ont dominé (de peu) le match pendant 40 minutes grâce à une meilleur macro mais leur maladresse au baron a fini par leur coûter le match. Deux steals à ce niveau-là c'est inacceptable.

YG < FNC : Même si ce n'était pas un grand Fnatic, il faut bien admettre que les YG ont plutôt bien joué et Fnatic a eu besoin de 40 minutes pour prendre l'ascendant sur un engage kamikaze des Vietnamiens qui ont confondu vitesse et précipitation.

RPG < FB : La seule chose qui a permis aux Japonais de faire illusion dans ce match c'est la fiable intensité des 20 premières minutes. Pour le reste, les Rampage ont une nouvelle fois fait bourde sur bourde et n'ont pas inquiété du tout les Turcs.

Après un week-end très convenu tant sur la forme que sur le fond, on n'attend plus grand chose du reste de ce Play-In où les quatre favoris semblent vraiment trop forts pour la concurrence et ne devraient avoir aucun mal à se qualifier pour le Main Event. Car le Play-In a beau se jouer en une seule manche gagnante (pour sa première phase du moins), il faudrait qu'un des favoris se fasse surprendre deux voire trois fois pour ne finir que deuxième et nous offrir du coup une affiche intéressante au deuxième tour.

Si les groupes de ce début de semaine (et surtout le D) semblent un peu plus prometteurs que les deux premiers, Fnatic et HKA restent les archi-favoris de leurs groupes et ne devraient avoir aucun mal à rejoindre C9 et WE dans le pot des têtes de série.
 

Présentation du groupe C

   

Bon d'accord, Gambit était clairement une mauvaise pioche et les Brésiliens se sont montrés extrêmement décevants. Mais, avec Young Generation, on va enfin avoir du spectacle pas vrai ? Après tout, ils sont vice-champions de la meilleure région Wild Card et, lors du MSI, les Marines ont fait douter même les meilleures du monde. Malheureusement, le gouffre qu'il y a actuellement entre le premier et le deuxième du championnat du Vietnam (qui a raflé les deux places dévolues à toute l'Asie du Su-Est) est abyssal. Les GBM n'a pas perdu une seule manche de toute la saison Summer et YG ne boxe clairement pas dans la même catégorie. Il ne faut sans doute pas davantage attendre d'opposition de la part des Kaos Latin Gamers : la région Latam sud est systématiquement dans le bas du classement des compétitions internationales.

Indépendamment de leur forme du moment et de leur niveau réel, les Fnatic ont une voie royale jusqu'aux poules et, comme du reste dans les autres groupes, la seule question qui se pose est de savoir qui prendra la deuxième place. En l'occurrence, nous ne nous risquerons pas au moindre pronostic. Autant KLG n'aurait pas eu une chance face à GBM, autant son dauphin est loin d'être aussi intouchable.

Présentation du groupe D

   

S'il y a bien un groupe dans lequel le favori peut être malmené c'est le D. Pas tant parce que Taïwan est la moins forte des cinq régions majeures (ce qui reste d'ailleurs à voir) mais surtout parce qu'on a encore un peu de mal à prendre vraiment les HKA au sérieux. Auteurs d'une fin de saison éblouissante, ils ont écarté tous les favoris pour arriver à Wuhan et s'ils n'ont clairement pas volé leur qualification, ils n'ont absolument aucune expérience de la scène internationale. On a vu des équipes craquer dans des conditions nettement plus favorables et ses opposants ne sont pas non plus les pires de ce Play-In.

Systématiquement dans le top3 des régions Wild Card, la Turquie n'a pourtant jamais eu son moment "ANX" au championnat du monde et reste pour l'heure dans l'ombre de la Russie, de l'Asie du Sud-Est et, dans une moindre mesure, du Brésil. Pourtant, cette région est une des plus solides et la concurrence ne cesse de s'y renforcer. Malheureusement pour Fenerbahçe son jungler coréen, Move, est le seul joueur de toute la compétition a n'avoir pas réussi à se procurer un visa. Il a donc dû être remplacé en catastrophe par son compatriote Crashe qui, s'il n'est pas un manche, n'aura eu que quelques jours pour se fondre dans cet effectif dont il ne parle pas la langue (ni même l'anglais).

Dans ces conditions, le Fener pourrait même ne pas atteindre la deuxième place du groupe car, derrière, on retrouve ne équipe japonaise qui n'a cessé de progresser ces derniers mois. Jadis la région la plus faible, le Japon améliore ses performances à chaque sortie internationale et a même remporté "son" Rift Rival en dominant l'Océanie et l'Asie du Sud-Est (les GIGABYTE Marines ont failli remporter la compétition à eux seuls mais, vu la faiblesse des équipes qui les accompagnaient, la seule défaillance de leur part a suffit à causer leur perte). Au final, il n'est vraiment pas certain que le concurrent le plus sérieux de HKA soit Fenerbahçe.
 

Programme des groupes C et D

Lundi 25/09
 
Le 25/09/2017 à 07:00 Young Generation   6 - 11   Kaos Latin Gamers
Le 25/09/2017 à 08:00 Rampage   1 - 12   Hong Kong Attitude
Le 25/09/2017 à 09:00 Fnatic   16 - 2   Kaos Latin Gamers
Le 25/09/2017 à 10:00 Hong Kong Attitude   12 - 17   1907 Fenerbahçe Espor
Le 25/09/2017 à 11:00 Young Generation   9 - 12   Fnatic
Le 25/09/2017 à 12:00 Rampage   4 - 14   1907 Fenerbahçe Espor
Mardi 26/09
 
Le 26/09/2017 à 07:00 Hong Kong Attitude   11 - 1   Rampage
Le 26/09/2017 à 08:00 Kaos Latin Gamers   7 - 14   Young Generation
Le 26/09/2017 à 09:00 1907 Fenerbahçe Espor   12 - 9   Rampage
Le 26/09/2017 à 10:00 Kaos Latin Gamers   2 - 8   Fnatic
Le 26/09/2017 à 11:00 1907 Fenerbahçe Espor   7 - 9   Hong Kong Attitude
Le 26/09/2017 à 12:00 Fnatic   3 - 8   Young Generation
Barrage groupe D
 
Le 26/09/2017 à 13:00 Hong Kong Attitude   14 - 16   1907 Fenerbahçe Espor



Sommaire

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.