X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

LCS EU Spring 2017 J8 : ROCCAT bat Fnatic et GIANTS

  • 19 mars 2017
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue4035
 
Samedi 18/03

ROC 2 - 0 GIA :
Si l'objectif des GIANTS était de montrer tout ce qu'il ne faut pas faire dans un teamfight, c'est plutôt réussi. Engagement après engagement, les GIA se sont montrés consternants de maladresse. Attaque à l'aveugle, manque criant de communication, placement douteux,... les ROCCAT n'ont eu qu'à se baisser pour ramasser les kills. Bien qu'ils aient eu un bien meilleur départ dans la deuxième manche et qu'ils aient gardé une légère avance jusqu'à la 30ème minute, les GIANTS n'ont une nouvelle fois pas fait le poids en teamfight. Toujours mal positionnés par rapport à l'excellent Gnar de Phaxi, ils ont dû laisser la victoire aux ROCCAT qui, en remportant leur quatrième victoire consécutive, assurent pratiquement leur maintien et condamnent les GIANTS.

SPY 2 - 0 OG : Tout simplement moins bons que les Splyce, les Origen ont également dû faire face à une surprise dans la première manche : le Fizz top de Wunder. Dire qu'ils n'ont pas su le gérer est un doux euphémisme et le Danois doit encore être en train de rire à l'heure qu'il est. Après avoir démoli Satorius, il est parti semer la terreur sur le reste de la carte, transformant la défaite des OG en déroute. Remis de leur surprise, les OG décident de ne pas le bannir dans la deuxième manche et arrivent cette fois-ci à le canaliser. Le match est du coup plus long et un peu plus indécis mais les Splyce restent bien meilleurs dans la gestion des objectifs et malgré l'une ou l'autre frayeur ne teamfight, remportent la deuxième manche sans trop de difficultés.

Vendredi 17/03

UoL 2 - 0 H2K :
Sans aller jusqu'à dire que tout autre résultat qu'une victoire de H2K aurait choqué, les observateurs s'accordaient avant le match sur le fait que les deux équipes connaissaient des trajectoires opposées depuis les IEM. Pourtant, ce sont les UoL qui ont remporté ce match capital comme des patrons. Dans la première manche, ils n'ont rien laissé aux H2K : après avoir dominé le début de partie dans un style très clinique qui ne leur ressemble guère (peu de kills mais 6 tourelles à 0), ils ont géré en mid game en se montrant très supérieurs en teamfights. Une grosse erreur de Hylissang aurait pu leur coûter cher mais les H2K n'ont fait que gagner un peu de temps. C'est le scénario inverse qui s'est produit dans la seconde manche avec une grosse performance de H2K en début de partie. Alors que l'écart commençait à devenir conséquent, un moment de distraction des H2K permet aux UoL d'aller commencer le baron. Les H2K arrivent pour les stopper mais au compte-goûte ce qui offre des kills et le buff à leurs adversaires. Bien que toujours devant aux golds, les H2K vont ensuite se faire dominer lors de tous les teamfights pour finalement perdre la manche et le match.

G2 2 - 1 MSF : La première manche ressemble assez à ce qu'on avait vu en début de soirée chez UoL -H2K avec très peu de kills, une équipe (G2) qui domine largement aux objectifs puis qui écrase son adversaire en teamfights malgré des engages complètement foireux. Dans la deuxième manche, les deux équipes étaient toujours à égalité parfaite après une vingtaine de minutes mais, tout comme les G2 juste avant, les Misfits vont parfaitement exploiter leur Nautillus pour semer le chaos dans les lignes adverses et dominer les teamfights de manière assez spectaculaire. Comme lors de la première manche, les G2 dominent largement les Misfits au niveau des objectifs et heureusement pour eux. Car même avec 10K d'avance en mid game, ils n'en menaient pas large en teamfight. La différence de niveaux (des champions) et et d'objets aura finalement raison de la ténacité des Misfits mais cela nous aura au moins offert un show de qualité.

Jeudi 16/03

VIT 2 - 0 OG : Grâce à cette victoire, Vitality a pratiquement assuré son maintien et condamné Origen qui alignait pour la première fois son nouveau jungler Cinkrof. Le première manche était franchement mauvaise et assez représentative du niveau des deux équipes : devant après le début de partie, les Origen ne font strictement rien en mid game et finissent par se faire éclater en teamfight. Un peu plus excitante, la deuxième manche voit les Vitality prendre la main mais se faire bousculer en mid game. Au final ils profiteront de l'incapacité chronique d'OG à teamfight pour assurer leur avance mais on a au moins eu l'illusion du suspense.

ROC 2 - 1 FNC : Alors que leur compteur affichait encore zéro il y a deux semaines, les ROCCAT viennent de remporter un troisième match consécutif au terme d'un Bo3 rocambolesque (et d'un niveau assez faible) contre Fnatic. Le score aurait même pu être plus sévère car ROCCAT est passé à "ça" de remporter la première manche après avoir dominé les rares escarmouches en mid game. Un mauvais call au dragon va cependant remettre Fnatic en selle alors que leur base était pratiquement détruite. La deuxième manche est assez similaire si ce n'est qu'il n'y a pas eu de retournement de situation : après 30 minutes très calmes, les ROCCAT prennent le match en main et creusent petit à petit l'écart. La défense des Fnatic dans leur base va cependant être héroïque et il faudra plus de 20 minutes et de nombreuses tentatives pour enfin aller détruire le nexus. La belle est par contre très différente puisque les ROCCAT ont exploité les erreurs de Fnatic (et surtout de sOAZ complètement à côté de ses pompes) en début de partie pour prendre rapidement le large. Le mid est parfaitement maîtrisé ce qui permet aux ROCCAT de boucler une manche en moins de 40 minutes pour la première fois de la soirée.

Cette huitième journée de LCS EU Spring 2017 marque le début de la troisième phase de la compétition et les équipes ne vont désormais plus affronter que les autres membres de leur poule. Battus assez nettement par H2K la semaine dernière, les Misfits devront prouver face aux G2 qu'ils ont la carrure pour se mêler à la lutte pour le titre. Dans la mesure où le brevet d'invincibilité (en championnat) de G2 tient toujours, une victoire des promus semble cependant assez improbable.

Le groupe B n'est pas en reste puisque ses deux leaders s'affronteront également dans un match avec beaucoup plus d'enjeux puisqu'UoL et H2K sont actuellement premiers ex-æquo. Pour rappel, le premier de chaque groupe se qualifie automatiquement pour les demi-finales et vu le faible niveau de Splyce pour le moment, le vainqueur de cette rencontre prendra une sérieuse option sur ce passe-droit.

En bas de classement, les matchs Vitality - Origen (qui doit absolument gagner) et ROC - GIA seront eux aussi vitaux dans la course pour le maintien. De leur côté, Fnatic et Splyce devraient profiter de matchs faciles pour conforter leur troisième place.
 
Programme - 8ème journée
 
Le 16/03/2017 à 17:00 Team Vitality   2 - 0   Origen
Le 16/03/2017 à 20:00 Team ROCCAT   2 - 1   Fnatic
Le 17/03/2017 à 17:00 Unicorns of Love   2 - 0   H2K-Gaming
Le 17/03/2017 à 20:00 G2 Esports   2 - 1   Misfits
Le 18/03/2017 à 16:00 Team ROCCAT   2 - 0   GIANTS! Gaming
Le 18/03/2017 à 19:00 Splyce   2 - 0   Origen

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Infos compétition

    Date début:
    04/08/2016
    Date Fin:
    23/04/2017
    League Of Legends
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Qualifications

    Fiche icone

    Saison Régulière

    Fiche icone

    Phase finale

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Pour télécharger des streams sur YouTube, utilisez Video Downloader par Freemake

    Streams populaires

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.