X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

LCS EU Spring 2017 J2 : UoL et H2K en tête

  • 29 janvier 2017
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue1885
 
Cette deuxième journée de LCS Eu (et la première à se faire sur quatre jours) nous aura déjà apporté quelques certitudes sur les compétiteurs. Avec deux défaites supplémentaires et toujours aucune manche gagnée malgré des débuts de partie généralement bons, les OG confirment qu'ils sont l'équipe la plus faible de la ligue mais aussi qu'ils pourraient faire mieux si les joueurs avaient un minimum d'entente. Le clou de la semaine aura été la soirée du samedi avec les matchs UoL - H2K et MSF - G2 soit les quatre équipes encore invaincues. Ces deux matchs auront tenu toutes leurs promesses (notamment au niveau du suspense) et au final ce sont les Licornes et les champions en titre qui l'ont emporté. Si le résultat est un peu décevant pour les H2K qui manquent encore de régularité, les Misfits confirment de leur côté, et malgré leur défaite, qu'ils sont de sérieux candidats au titre.

Dimanche 29/01

VIT 2 - 0 OG :
Avant ce match, les deux équipes étaient à égalité à la dernière place du classement et, malgré cela, les Origen se sont faits surclasser dans la première manche. Dominés dès les premiers instants du match, ils n'ont à aucun moment été dangereux. Alors que la deuxième manche semblait prendre le même chemin, les OG se sont réveillés et ont refait leur retard en mid game. Le match est très longtemps resté indécis mais, toujours aussi incapables de se coordonner, ils ont fini par commettre l'erreur de trop pour offrir la victoire aux Vitality.

GIA 2 - 1 ROC : Difficile de faire Bo3 plus éclectique. Une première manche qui voit GIANTS prendre rapidement l'avantage grâce aux kills, se faire un peu peur en mid mais gagner assez confortablement, une deuxième qui voit ROCCAT prendre rapidement l'avantage grâce aux objectifs, se faire un peu peur en mid mais gagner assez confortablement et une manche décisive très disputée qui ne se décide qu'après une quarantaine de minutes et plusieurs teamfights très spectaculaires. Au final les GIANTS l'emportent mais cela s'est joué à rien.

Samedi 28/01

UoL 2 - 1 H2K :
Très similaires, les deux premières manches sont ponctuées d'engagements très brouillons qui ne permettent généralement à aucune des deux équipes de se démarquer. Si dans la première UoL avait fini par émerger en teamfight ; dans la seconde, c'est sur une tentative beaucoup trop téméraire de leurs adversaires au baron que les H2K parviennent à plier le match. Un peu plus longue et plus intense, la dernière manche a également connu plus de retournements de situation puisque les H2K avaient rapidement réussi à creuser l'écart mais se sont une nouvelle fois révélés moins forts en teamfight sur l'ensemble du match.

MSF 1 - 2 G2 : Les Misfits commencent fort dans ce duel au sommet bien aidés par une LeBlanc fed et dominent de manière autoritaire les champions en titre. Le reste du Bo3 est moins évidant pour les promus avec avec deux manches très lentes qui voient G2 gérer efficacement la partie et écraser son adversaire grâce aux tourelles prises et la quasi-immortalité d'Ivern.

Vendredi 27/01

VIT 0 - 2 SPY : Face à des Splyce qui dominaient le match sans rien avoir à faire, les Vitality ont fait preuve d'une passivité confondante. Alors que l'écart se creusait inexorablement grâce au farm et aux objectifs, les VIT n'ont jamais rien tenté et ont perdu le match pratiquement sans combattre. Le constat est un peu moins accablant pour la deuxième manche mais, hormis sur un steal baron qui s'est révélé inutile, cela n'a servi qu'à mettre en lumières les lacunes monstrueuses des Vitality en teamfights.

GIA 1 - 2 FNC : Grâce à une grosse performance de Memento en début de première partie, les GIANTS ont pris le match à leur compte et n'ont jamais relâché la pression. Dans la deuxième manche, les GIANTS ont été excellents en teamfight mais ont oublié de prendre des objectifs et, petit à petit, l'écart s'est accru jusqu'au point où les GIA avaient trop de retard pour rivaliser. Comme s'ils accusaient le coup, les GIANTs n'ont eu aucun répondant dans la troisième manche et se sont faits démolir dès le début de partie ne se retrouvant toujours en infériorité numérique.

Jeudi 26/01

MSF 2 - 0 ROC : Un match quasiment parfait et un joyeux bordel se terminant sur un backdoor, tout un programme ! La première manche avait à ce point été à sens unique que personne n'attendait quoique ce soit des ROCCAT dans la seconde. Pourtant, les Misfits ont eu chaud en fin de deuxième manche. Bien qu'ils aient mené du début à la fin, leur mid game n'a pas été aussi propre que dans la première manche et les ROCCAT en ont profité pour s'accrocher et même revenir. C'est finalement sur un baron relativement osé que les ROCCAT vont tout perdre. Non seulement KaKAO parvient à le steal mais en plus Tahm profite de son ulti pour emmener Kennen dans la base adverse sans protection.

UoL 2 - 0 OG : Si on pouvait encore leur laisser le bénéfice du doute pour leur première, les Origen ont cette fois-ci confirmé les craintes de beaucoup : à l'heure actuelle, il s'agit tout au plus d'une équipe de SoloQ. Comme face à H2K la semaine passée, les Origen se sont montrés très costauds en début de chaque manche et ont pris une avance non-négligeable grâce à de nombreuses erreurs des UoL qui étaient visiblement un peu trop confiants. Cette confiance n'était visiblement pas si déplacée puisque, bien qu'en retard, ils n'ont fait qu'une bouchée des OG en mid game pour s'offrir une deuxième victoire sur le score de 2-0 en deux semaines.

Après une première semaine finalement plus disputée qu'attendu, les favoris et challengers seront en quête de confirmation ce week-end d'autant que peu de véritables matchs au sommet ont été programmés pour cette journée pourtant plus longue (puisqu'il y aura des matchs le dimanche). Seul et UoL - H2K semble pouvoir prétendre à ce titre avec peut-être Misfits - G2 si les premiers parviennent à élever leur niveau de jeu. Cela ne veut pas forcément dire que les autres matchs sont tous déséquilibrés ou dénués d'intérêt : après avoir fortement déçu pour leur entrée en matière, on attend les Splyce au tournant face à un adversaire à leur portée. Un match qui pourrait être décisif dans la course au maintien opposera également GIA et ROC qui occupent la dernière place du groupe A.
 
Programme - 2ème journée
 
Le 26/01/2017 à 17:00 Unicorns of Love   2 - 0   Origen
Le 26/01/2017 à 20:00 Misfits   2 - 0   Team ROCCAT
Le 27/01/2017 à 17:00 Team Vitality   0 - 2   Splyce
Le 27/01/2017 à 20:00 GIANTS! Gaming   1 - 2   Fnatic
Le 28/01/2017 à 16:00 Unicorns of Love   2 - 1   H2K-Gaming
Le 28/01/2017 à 19:00 Misfits   1 - 2   G2 Esports
Le 29/01/2017 à 16:00 Team Vitality   2 - 0   Origen
Le 29/01/2017 à 19:00 GIANTS! Gaming   2 - 1   Team ROCCAT

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Infos compétition

    Date début:
    04/08/2016
    Date Fin:
    23/04/2017
    League Of Legends
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Qualifications

    Fiche icone

    Saison Régulière

    Fiche icone

    Phase finale

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Pour télécharger des streams sur YouTube, utilisez Video Downloader par Freemake

    Streams populaires

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.