X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

Riot dévoile le format des LCS 2017

  • 16 décembre 2016
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue2471
Le All-Star ayant clôturé en beauté la saison 2016, tous les regards sont désormais tourné vers 2017 et Riot a commencé à lever le voile sur le futur compétitif de son bébé.
 

Bo2 ou Bo3 ? Telle est la question

Riot Games l'avait dit : l'été 2016 serait une saison de test afin de définir le futur des compétitions de League of Legends. L'Europe s'était ainsi vue doter de matchs en deux manches joués les jeudi et vendredi et l'Amérique du Nord de matchs en trois manches joués du vendredi au dimanche. Bo2 ou Bo3 ? Les débats ont fait rage pendant des mois entre les fans et c'est finalement le Bo3 qui l'a emporté puisque l'Amérique du Nord conserve à quelques détails près le même format tandis que l'Europe adopte le Bo3 mais avec un nouveau format.
 

Le format des LCS EU en 2017

Que Riot souhaite encore faire des tests ou que diverses raisons l'empêchent d'adopter le même format qu'en Amérique du Nord, les LCS EU auront droit à leur propre format l'an prochain. Ce n'est pas tout à fait exact dans la mesure où les LCS EU ressembleront beaucoup à la LPL en 2017 : les dix équipes seront en effet réparties en deux poules (que Riot préfère appeler conférences) et elles n'affronteront pas toutes les autres le même nombre de fois. Elles affronteront deux fois sur la saison les autres équipes de leur poule mais seulement une celles de l'autre conférence.

Si ce système (qui a fait ses preuves en Chine) évite de se retrouver avec des semaines interminables qui finissent par lasser les spectateurs, le fait que l'Europe ait une nouvelle fois moins de matchs que l'Amérique du Nord n'a pas manqué de faire râler les joueurs du Vieux Continents qui ont crié au favoritisme. Dans ce système, les équipes Européennes ne joueront en effet que 13 Bo3 contre 18 pour leurs homologues américaines.

Le format de la phase finale ne change pas à ceci près que le placement dans l'arbre tiendra désormais compte des conférences : le vainqueur de chaque se qualifie directement pour les demi-finales (même si le deuxième d'une conférence à plus de points que le premier de l'autre) tandis que les deuxièmes et troisièmes s'affronteront en quarts.

À noter pour finir que, en Europe, les matchs (à raison de deux par soir) seront diffusés les jeudis, vendredis et samedis ainsi que 3 des 10 dimanches et qu'il n'y aura plus deux matchs en parallèle. Là aussi, rien ne change en Amérique du Nord.


Les autres changements

Si la phase finale ne change pas, ce sera par contre le cas du tournoi de Promotion. Il n'y aura plus que quatre participants au lieu des cinq de la saison dernière : les deux derniers des LCS et les deux premiers des EU/NACS. Le tournoi prendra la forme d'un arbre à double élimination afin de s'assurer que les résultats soient les plus juste possibles.

Outre les nouvelles sources de financement déjà évoquées il y a plusieurs mois, Riot a décidé de doubler les dotations des LCS qui passeront de 100 000 à 200 000$ par saison. Si le reste fonctionne comme prévu, cette source de revenus ne devrait cependant qu'être marginale.

Fortement critiquée pour le manque de cohérence et de transparence dans ces sanctions, Riot a annoncé la mise sur pied d'un organisme d'arbitrage indépendant pour l'an prochain. On ignore tout à son sujet si ce n'est que les équipes pourront faire appel de toute sanction de plus de 10 000$/€ ou prenant la forme de matchs de suspension.

Cette mesure ne prendra effet que durant l'été mais, à terme, Riot entend empêcher les équipes B de participer aux tournois de Promotion. En se qualifiant pour les LCS, Cloud9 Challengers (formée par des vétérans des LCS) a rapporté un joli pactole à sa structure qui s'est empressée de revendre la place (cela n'a pas encore été annoncé officiellement mais on parle de 2,5 millions de dollars). Riot souhaite éviter que les structures se mettent à aligner des équipes en Challengers Series dans l'unique but de se faire de l'argent en revendant les places et si une structure pourra toujours avoir une équipe en LCS et une autre en CS à l'avenir, cette dernière ne sera jamais éligible pour disputer un tournoi de Promotion. Même si elle remporte les Challenger Series.

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Infos compétition

    Date début:
    04/08/2016
    Date Fin:
    00/00/0000
    League Of Legends
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Infos compétition

    Date début:
    04/08/2016
    Date Fin:
    00/00/0000
    League Of Legends
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Pour télécharger des streams sur YouTube, utilisez Video Downloader par Freemake

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.