X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

IEM XI Gyeonggy : Samsung vainqueur

  • 18 décembre 2016
  • icone commentaire0 commentaire
  • icone vue1301
 
Comme à la parade ou presque ! Malheureusement pour le suspense, ces IEM Gyeonggi se sont déroulés exactement comme prévu avec les deux équipes coréennes en finale, les deux équipes nord-américaines éliminées en demi-finales et la victoire de Samsung Galaxy qui n'a même pas eu à forcer pour battre KDM (la seule manche perdue était presque du troll). Alors, oui, les IMT et les TL se sont relativement bien défendus vu la jeunesse des effectifs alignés et on a vu une nette progression tout au long du tournoi mais dès que les Coréens s'appliquaient vraiment plus personne n'était en mesure de suivre.

La phase de poules avait été encore plus uni-dimensionnelle avec aucune manche perdue par les Coréens. Bien que la victoire de GIANTS sur Team Liquid au premier tour ait fait espérer quelque peu les fans européens, ces espoirs se sont rapidement évanouis. L'équipe espagnole alignait plusieurs remplaçants et jouait de manière très brouillonne tandis que TL a pris peu à peu en assurance. Le seul match véritablement serré aura été la petite finale de la poule A entre IMT et JT. Les Taïwanais ne sont pas passés loin de se qualifier et n'auraient sans doute pas dépareillé dans le carré final mais avec un bilan cumulé de 1-3 contre les Immortals, difficile de revendiquer plus.

Cette victoire permet à Samsung de se qualifier pour les IEM World Finals qui se tiendront en mars à Katowice.

Après le fiasco de l'étape d'Oakland, les IEM reviennent en Corée pour tenter de se racheter. Première bonne nouvelle : malgré les nombreux forfaits, l'ESL a tout de même réussi à réunir 8 équipes et nous aurons don bien droit à une phase de poules. Celle-ci prendra la forme de poules coréennes (arbre à double élimination sans finale) qui se jouent en Bo3 sauf pour le premier tour. Les deux premiers de chaque poule s'affrontent ensuite en demi-finale toujours en Bo3 tandis que la finale se jouera en Bo5.

C'est un peu moins réjouissant du côté des participants puisque, comme nous l'avons dit, l'étape a une nouvelle fois été boudée de tous les côtés. Seuls les J Team auraient normalement dû être présents (en plus des qualifiés Wild Card) mais les forfaits en cascade des ténors occidentaux mais aussi coréens et chinois ont forcé l'ESL à se contenter de Kongdoo Monster, Immortals (passe encore), GIANTS et KDM. Seule bonne surprise: la présence des vice-champions du monde.

Hormis la finale, les matchs se joueront essentiellement la nuit et seront donc difficiles à suivre. Les poules peuvent  être longues avec 2 Bo1 et 3 Bo3 possibles et l'ESL a décidé de ne pas prendre de risques en débutant les matchs à 2h du matin heure française.
 

Groupe A

     

On ne peut pas dire que les dieux du hasard aient eu la main légère avec les Russes de Vega Squadron qui se retrouvent dans un groupe nettement plus relevé que l'autre équipe Wild Card. Outre Samsung qui, avec une équipe inchangée par rapport au championnat du monde, fait figure de seule candidate crédible à la victoire finale, on retrouve J Team et Immortals. Deux équipes entourées de nombreux points d'interrogation mais qui semblent avoir nettement plus de potentiel que leurs équivalents du groupe B. Après avoir raté le championnat du monde en s'étant écroulé devant la ligne d'arrivée, les Taïwanais de JT (anciennement TPA) veulent montrer au monde qu'ils sont toujours bien là en 2016. Quant aux Immortals, il s'agira d'un premier test grandeur nature pour cette équipe presque entièrement refaite durant l'inter-saison.
 

Groupe B

     


Même s'ils sont en net progrès, on peut difficilement dire que les KDM fassent rêver. De toutes les équipes coréennes possibles,Kongdoo Monster (anciennement NaJin) est une des moins sexy. Le reste de la poule laisse tout autant indifférent : il n'est pas impossible que TL et GIANTS s'en sortent mieux que JT et IMT mais, sur le papier, les nouvelles moutures de ces deux équipes aux destins assez similaires en 2016 ne donnent pas vraiment envie d'y croire. Quant aux Dark Passage, ils ne sont bien entendu pas favoris mais ont un beau coup à joué si d'aventure les autres pour leur première sortie officielle.


Programme

14/12 à 2h00 : Groupe A
15/12 à 2h00 : Groupe B
16/12 à 3h45 : 1/2 #1
17/12 à 3h30 : 1/2 #2
18/12 à 8h40 : Finale

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (0)

    Infos compétition

    Date début:
    30/10/2016
    Date Fin:
    18/12/2016
    League Of Legends
    Fiche icone

    Fiche compétition

    Fiche icone

    Qualifications

    Fiche icone

    Phase de groupes

    Fiche icone

    Phase finale

    Fiche icone

    Streams

    Fiche icone

    Participants

    Fiche icone

    Classement

    Pour télécharger des streams sur YouTube, utilisez Video Downloader par Freemake

    Streams populaires

    Signaler le commentaireX

    Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

    EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

    Staff Nous contacter Travailler avec nous

    Site map

    Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

    Réseaux sociaux

    Derniers commentaires

    Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
    Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.