X

S'inscrire sur eSportActu


En créant votre compte vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation du site.
X

Se connecter sur eSportActu

Mot de passe oublié ?


X

Renvoyer un mot de passe

Votre e-mail

A SUIVRE

Actualité

icone lol

LCS EU Summer J6 : Splyce et GIANTS! gagnent encore

  • 10 juillet 2016
  • icone commentaire2 commentaires
  • icone vue1368
 
10/07 : Il faut se rendre à l'évidence, au vu de ce qu'elles ont montré cette semaine, GIANTS et Splyce sont désormais des candidates crédibles pour le titre et donc le Championnat du Monde. Seules équipes à être véritablement montées en puissance, elles profitent surtout de l'inconstance voire de la déliquescence de la concurrence pour s'imposer en haut du classement.

OG 0 - 2 VIT : Combat d'infirmes entre deux équipes en crise. Si la victoire de Vitality est plus nette dans la deuxième manche, les deux se sont principalement jouées à qui commettrait le moins d'erreurs. Face à une meilleure équipe, le baron que Vitality a réussi à se faire steal de manière scandaleuse aurait pu signifier la défaite mais entre un sOAZ qui n'est que l'ombre de lui-même, un xPeke inefficace en carry AD et une gestion de la vision catastrophique, Origen n'a rien pu faire, même face à une équipe de VIT elle-même loin d'être parfaite.

UoL 1 - 1 FNC : Les Fnatic repartent avec un match nul mais pour le même prix ils perdaient leur confrontation avec UoL. Derrière pendant la majeure partie de la première manche, les Fnatic ne doivent d'être revenus qu'à la coordination bancale de leurs adversaires en teamfight. Souvent dispersés, les Licornes ont trop souvent laissés certains de leurs adversaires dans le rouge avant de se faire bêtement tuer. Pour la deuxième manche, reprenez le même commentaire et inversez simplement les noms. Longtemps devant, les Fnatic ont perdu pied peu avant la demi-heure de jeu suite à une série d'erreurs individuelles et de placement qui ont permis aux UoL d'enchaîner barons et inhibiteurs.

GIA 2 - 0 H2K :  Malmenés en début de première manche et pas à l'aise dans la seconde malgré un bien meilleur farming, les GIANTS ont par deux fois fait la différence en teamfight en grande partie grâce à la performance 5 étoiles de NighT à qui H2K a laissé Zilean par deux fois. Ses stuns aoe et ses ultis ont à eux seuls fait basculer les deux matchs. Une performance impressionnante de GIANTS qui, il y a quelques semaines encore, n'était capable de gagner que si elle écrasait tout en début de partie.

G2 2 - 0 ROC : Les semaines se suivent et se ressemblent pour ROCCAT. Malgré le jeu parfois exagérément agressif de G2, les ROC n'ont jamais réussi à tirer profit des erreurs adverses et se sont faits écraser sans avoir rien montré en moins d'une heure.

S04 0 - 2 SPY : Après 20 minutes d'inaction, les Splyce ont profité d'un push un peu trop enthousiaste de Schalke pour remporter leur premier teamfight et prendre le match en main. Si les choses ne vont guère s'accélérer, on ne verra plus S04 à la manœuvre de toute la première manche. Plus sanglante, la deuxième voit les Splyce appliquer une pression énorme sur la moitié de carte adverse assez tôt dans la partie. Les S04 commettent énormément d'erreurs et permettent à Splyce de combattre systématiquement en supériorité numérique. Dans ces conditions, l'écart grimpe rapidement.

09/07 : Un seul match nul hier soir en LCS EU, c'est assez rare que pour être souligné ! Pour le reste, et hormis peut-être le bon niveau de Fnatic, on a surtout assisté aux confirmations des tendances actuelles avec encore une défaite pour OG, encore une victoire pour Splyce et donc le match nul forcé par GIANTS face à G2.

FNC 2 - 0 VIT : Largement dominé dans la première manche, les Fnatic ont profité du manque d'intérêt de Vitality pour le baron pour revenir de manière inespérée dans le match. Les VIT ont en effet abandonné les deux premiers pratiquement sans combattre malgré une large avance et s'ils ont réussi à steal le troisième, c'est pour se faire atomiser en teamfight juste derrière. Car s'il avait été efficacement muselé en début de partie, Vladimir a fait la différence en teamfight plus tard dans le match. Sans aller jusqu'à dire qu'ils ont été dominants lors d'un début de partie où il ne s'est, au final, pas passé grand chose, les Fnatic ont bien mieux maîtrisé leur sujet dans la deuxième manche. Complètement dominés en terme de map control, les Vitality ont tenté de revenir en provoquant des teamifhgts au baron mais leur coordination était désastreuse et Fnatic s'est envolée au score, s'offrant même un steal du baron à la 32ème.

OG 0 - 2 UoL : Après 20 minutes durant lesquelles les deux équipes se sont rendues coup pour coup et qui ont vu Amazing et surtout Veritas se feed, les choses se sont un peu calmées avant que les combats ne reprennent de plus belles. Mieux coordonnés, les Licornes ont également pu compter sur les dégâts de leur Ashe pour remporter les teamfights décisifs et le match. La deuxième manche est tout aussi disputée lors des 20 premières minutes mais avec beaucoup moins d'action et si les UoL prennent également l'avantage en mid game, les Origen se défendent bien mieux. Il faut 20 minutes aux UoL pour finir le match avec plusieurs gros ratés, un baron steal par un ulti de xPeke (Ashe) et un push final assez dégueulasse. L'important est cependant les trois points pour UoL qui semble aller de mieux en mieux.

ROC 0 - 2 SPY : La première manche s'est plusieurs fois jouées sur d'infimes détails et les Splyce se sont eux-mêmes mis en difficulté avec leur agressivité pas toujours bien maîtrisée mais, au final, les Danois ont toujours fini par prendre le dessus. Après le premier baron, il n'y en a cependant plus eu que pour eux. Particulièrement décousue, la deuxième manche est remportée par Splyce qui apprécie visiblement le chaos. Wunder a fait un carnage avec Taliyah et si les Roccat ont réussi à l'une ou l'autre occasion à retourner l'agressivité des Danois contre eux, ils n'ont jamais été eux-mêmes menaçants.

G2 1 - 1 GIA : Incapables de gérer le Jax et, en fin de partie, le Vladimir de leurs adversaires, les GIANTS ont également eu la mauvaise idée se se faire voler le baron à la 23ème ce qui a complètement pourri leur mid game. Très mauvais tactiquement, les G2 ont passé leur temps à courir dans tous les sens sans parvenir à contenir le Jax ou à empêcher le reste de l'équipe de faire ce qu'elle voulait et l'écart a petit à petit pris de l'ampleur pour finalement devenir insurmontable. Entre un Vladimir intuable et un Jhin à la précision diabolique, la deuxième manche des GIANTS a été des plus frustrantes. Les G2 ont commis de nombreuses erreurs mais ces deux champions leur ont permis à eux-seuls de maintenir et même d'accroître leur avantage. Même quand ils faisaient n'importe quoi en engageant des teamfights à 1v5 ou dans le rouge, les G2 s'en sortaient après un tour de passe-passe et ont donc égalisé dans ce match.

S04 0 - 2 H2K : L'avantage n'a cessé de changer de camp durant la première manche. D'abord aux commandes grâce à quelques agressions d'Hecarim, les H2K se font surclasser en teamfight en mid game avant de reprendre la main au baron puis de tout perdre quelques minutes plus tard à ce même endroit. Alors qu'ils étaient partis pour finir le match, les S04 laissent le nexus adverse à 1 auto-attaque de la destruction avant de succomber et le seul buff qu'il reste aux H2K leur permet de détruire toute la moitié de carte adverse jusqu'au nexus avant la résurrection des S04 qui ne comprennent pas comment ils ont fait pour perdre ce match. Complétement démoralisé après cette défaite, les S04 n'offrent aucune résistance dans la deuxième manche et s'inclinent sans avoir pris le moindre kill.
 
Après plus de deux ans à se jouer (hors Super Weeks) le jeudi et le vendredi, les LCS EU vont enfin regoûter aux joies du week-end. Estimant à juste titre qu'ils bénéficient d'un horaire bien moins favorables que leurs camarades nord-américains, les fans européens réclament depuis plusieurs saisons un peu plus d'équité dans la programmation. On n'en est pas encore là mais Riot a tout de même accepté d'effectuer deux tests cette saison afin de voir comment se portent les audiences si l'on joue le vendredi soir et le samedi après-midi au lieu du jeudi et vendredi soir.

Mais que nous réserve-t-elle au juste cette semaine spéciale ? Un improbable duel au sommet entre les équipes espagnoles G2 et GIA histoire de voir si les GIANTS ont vraiment pris une autre dimension cette saison. Ce n'est cependant pas la seule rencontre entre leaders puisque S04 aura l'occasion d'en découdre contre ses deux adversaires directs : H2K (qui se farcit aussi GIANTS) et Splyce. De leur côté, les Fnatic espèrent oublier leur semaine noire avec deux rencontres à priori abordables : Vitality et UoL. Les Fnatic devront tout de même se méfier car ces deux formations sont capables de coups de génie. Origen a également un programme abordable et si elle ne signe pas au moins un 4 sur 6 cette semaine, elle peut sans doute dire adieu aux playoffs.
 
Sixième Journée
 
Le 08/07/2016 à 17:00 Fnatic   2 - 0   Team Vitality
Le 08/07/2016 à 17:00 Origen   0 - 2   Unicorns of Love
Le 08/07/2016 à 19:00 Team ROCCAT   0 - 2   Splyce
Le 08/07/2016 à 19:00 G2 Esports   1 - 1   GIANTS! Gaming
Le 08/07/2016 à 21:00 Schalke 04 eSports   0 - 2   H2K-Gaming
Le 09/07/2016 à 12:00 Origen   0 - 2   Team Vitality
Le 09/07/2016 à 12:00 Unicorns of Love   1 - 1   Fnatic
Le 09/07/2016 à 14:00 GIANTS! Gaming   2 - 0   H2K-Gaming
Le 09/07/2016 à 14:00 G2 Esports   2 - 0   Team ROCCAT
Le 09/07/2016 à 16:00 Schalke 04 eSports   0 - 2   Splyce

Infos auteur

Partager l'article


Plus d'infos

 

Vos réactions (2)

  • Silk Le 08 juillet 2016 à 19:40

    Pas sûr que ce soit bien joué par RIOT de mettre les matchs le samedi après midi pour l'europe. Ils vont se couper de tous les specs ricains.

    Signaler ce commentaire

    0
    0
  • Shalmy Le 09 juillet 2016 à 08:12

    En réponse à #1

    Bah, ils se sont bien coupés des specs européens en foutant les matchs si tard aux USA.

    Signaler ce commentaire

    0
    0

Infos compétition

Date début:
24/03/2016
Date Fin:
28/08/2016
League Of Legends
Fiche icone

Fiche compétition

Fiche icone

Qualifications

Fiche icone

Saison Régulière

Fiche icone

Phase finale

Fiche icone

Streams

Fiche icone

Participants

Fiche icone

Classement

Pour télécharger des streams sur YouTube, utilisez Video Downloader par Freemake

Signaler le commentaireX

Veuillez vous connecter pour signaler le commentaire.

EsportActu est un site indépendant dédié à l’actualité eSportive. Avec plus de 20 000 visiteurs uniques par mois, eSportActu est une des communautés les plus passionnées et engagées de l’Internet Français. C’est grâce à vous que nous sommes là, merci.

Staff Nous contacter Travailler avec nous

Site map

Actualités Joueurs Equipes Compétitions Matchs Streams

Réseaux sociaux

Derniers commentaires

Esportactu.fr © Tous Droits Réservés. Toute reproduction sans autorisation explicite est interdite.
Site Web conçu et réalisé par Stéphane Sanchez et Damien Dauge.